Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions scénaristiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 26
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 26 Nov - 0:02

Oups, mauvais topic :s

Donc :

J'ai finis le premier chapitre. Tout d'abord, les bon points. Tu es fidèle à toi même, langage plus que soutenu, j'ai même appris de nouveaux mots, un contexte que l'on pourrait penser sortit de nulle part mais te connaissant je suis prêt à parier que chacune des références faites ont un historique détaillé et que tu as déjà créé le panthéon d'Aqram dans son entier.
Le seul gros défaut que je te trouve, c'est, ironiquement, aussi ta principale qualité. Les dialogues sont fins, tu t'y montre encore une foi fidèle à toi même. Seulement, l'impression que j'en ai, ce n'est pas celle d'un Roi et d'un courtisan avide d'intrigues, mais de toi te donnant toi même la réplique.

En détail maintenant...


" cet homme réfléchissait à sa pitoyable existence"
Un peu trop vulgaire/dur/inélégant.



"Il s’appelait Belzhîqar, cinquième du nom. Roi d’Aqram, Guide du peuple de Qaresh, Légitime Souverain d’Adjar, d’Ussamkil et de Zuben ; le Chéri des Dieux, Bras vengeur de Khosar, le Préféré d’Itash, Enfant béni de Bel !"
Ça m'a tout de suite fait penser aux bouquins sur Nagash, tu t'en es inspiré ? Ou des comtes Arabes?



" Ils avaient été"
Bouh.



" pour être royale"
Ça ne colle pas trop hélas. Puis je suggérer "toute royale qu'elle fut" ?



"Les gardes en faction à l’entrée de la pièce laissèrent entrer une servante"

On était à l'intérieur de la pièce, du point de vue du Roi, et on en s'en sépare tout à coup. C'est un peu abrupte.

"S’il vivait toujours, c’était parce qu’il était devenu un jouet bien commode entre leurs mains "
Je me disais justement la même chose. Il a l'air bien plus utile vivant que mort. Bien joué donc!

"— Akugal !, l’accueillit l’Enfant béni de Bel d’une voix faussement chaleureuse. Quel bon vent vous amène ? Quelque traité ou déclaration à marquer de mon sceau royal ? Allons, je vous en prie, épargnez-vous cette comédie. Il aurait fallu être profondément stupide, et j’espère ne pas l’être, pour ne pas avoir remarqué que bon nombre de documents officiels recevaient mon sceau sans même être passés entre mes mains."

Étrange. Le Roi a l'air plutôt éclairé. Maître de ses mots. Je ne m'attendais pas à autant, incapable de régner qu'il nous est décrit.

"le vin avait tiédi et ne pouvait plus être bu."
Hérésie. Le vin rouge se boit à température ambiante. Et j'ose espérer que ce Roitelet a le bon gout de boire du vin rouge, pour éviter ce genre de problèmes en pays aride justement ...


Je vais me coucher, mais j'y suis j'y reste. Je finis demain.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 26 Nov - 8:16

Tu as sauvé ton âme de justesse !

Merci pour ta lecture, déjà. Content que tu aies apprécié.

Même si tu me surestimes un peu. Non, il n'y a pas d'historique détaillé, et pas non plus de Panthéon défini. Il y a une vague toile de fond historique, et les noms des dieux, pour la plupart en écrivant. Mais au moins, ça a l'air de faire illusion.

Un point très juste que tu soulèves concernant les dialogues : c'est un peu moi qui me répond à moi-même. On dirait que je ne peux pas m'en empêcher.
Mais pour y remédier, je dois dire que je ne vois pas vraiment de solution. Au moins, en en étant conscient, peut-être que cela sera moins flagrant dans ce que j'écrirai à l'avenir.

" Ils avaient été"
Pourquoi bouh ?

Pour la remarque sur les gardes, c'est exact que c'est mal formulé. Je l'imagine vu par le Roi, mais ça donne effectivement l'impression qu'on passe à un point de vue extérieur. Je n'ai pas trop idée de comment formuler la chose autrement.

Concernant le roi, je le vois lucide sur sa situation, et donc d'autant plus aigri. Ce n'est pas l'intelligence qui lui manque, c'est la volonté, et la capacité à imposer son autorité. Après, tu as raison, il faut que je prenne gare à ne pas non plus en faire quelqu'un de trop indépendant et trop capable, sinon toute l'histoire se casse la gueule.

Pour le vin, dans l'Antiquité, ils le buvaient coupé d'eau, alors bon, le purisme... D'ailleurs, je crois que l'eau servait à le refroidir - dans mon souvenir en tout cas, qui est certes un peu brumeux.
Et puis, même le vin rouge ne doit pas être bu trop chaud. Dans l'ombre d'une chambre, il ne risque effectivement pas de bouillir, mais l'Enfant Chéri des Dieux veut sans doute son vin juste à la bonne température, ni trop chaud ni trop froid. Et tant pis pour le gaspillage, les cuisines royales ne sont pas à ça près.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 26
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 26 Nov - 8:45

"Bouh."
Bouh à moi en fait, qui vois des fautes là où il n'y en a certainement pas.

Pour les dialogues, je ne sais pas si je suis un exemple à prendre, mais je tente toujours de m'imaginer la scène comme une séquence de cinéma. Chaque conversation a ses rebondissements, chaque parole provoque une réaction chez l'interlocuteur, modifiant sans cesse le ton de sa réponse.
Enfin, j'essaie de me dire que les réponses 'naturelles' ne sont pas toutes réfléchies, ou même correctes. Les mots viennent souvent de façon impulsives en réponse à un évènement surprenant.

Enfin bon, ça viens d'un type qui n'a pas publié depuis bientôt deux ans...

"Je n'ai pas trop idée de comment formuler la chose autrement."
Le léger grincement de gonds en manque d'huile attira le regard vitreux du Roi vers les portes royales de sa non-moins royale suite. Dans l'embrasure, une servante au dos courbé par le poids des ans blablabla....

"Concernant le roi, je le vois lucide sur sa situation, et donc d'autant plus aigri. Ce n'est pas l'intelligence qui lui manque, c'est la volonté, et la capacité à imposer son autorité. "
Je vois. Et bien, y'a pas de raisons que ça ne marche pas. Évite juste d'en faire une Marie Sue, perso je dois toujours me surveiller pour ne pas commettre cet impair avec mes personnages. Et, en me relisant à posteriori, je me rends compte que j'ai échoué plus souvent que je n'ais réussis.

Très bon point, le vin coupé à l'eau. J'avais complètement oublié ça. Cela dit, l'un des luxes d'orient consistait à utiliser de la glace, que ce soit comme glaçon ou bien simplement à croquer, comme ça.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 26 Nov - 11:14

Y a des sorbets dans l'acte II.
Les Persans savaient conserver la glace dans des trous dans le sol.

Le Roi n'est pas une Marie-Sue dans le sens où c'est loin d'être un personnage parfait, même s'il est vrai que je m'y identifie assez fortement. Il représenterait plus une exagération de ce que je considère comme mes aspects négatifs, qu'une version fantasmée de moi-même. Et il n'est pas promis à un destin très heureux, j'en ai peur.

La suite va insister sur son côté faible et son impuissance, par son incapacité à tourner la situation à son avantage - ou en tout cas, je vais tâcher d'insister sur ces points.
Il faudrait que je le fasse plus craintif, sans doute. Il s'est senti pousser des ailes devant Akugal, mais il ne faudrait pas non plus que ça devienne une habitude.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon


Dernière édition par Arduilanar le Lun 26 Nov - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 26 Nov - 17:01

http://www.springhole.net/writing/marysue.htm

Pfiou, c'est bon, d'après le test, Belzhîqar n'est pas un Gary Sue.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 26
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 26 Nov - 23:30

Sympa. Mon personnage actuel fait un score de 30 sur la troisième partie. Mais bon, les Space Marines sont des Gary Sues dès le départ, donc c'est pas vraiment ma faute...

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Mar 27 Nov - 13:12

Belzhîqar tourne autour de -10. Je te l'avais dit, c'est vraiment un pauvre type.

Bon, je progresse dans la rédaction de la fin de l'Acte II. Je posterai quand j'aurai fini.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Dim 2 Déc - 16:03

Tu m'as fait réaliser qu'il manquait encore un Panthéon bien défini à Aqram. J'ai donc entrepris d'y remédier. Bel et Itash existent depuis longtemps, j'ai inventé Khosar quand j'ai commencé à rédiger Roi d'Aqram, mais c'est vrai que c'est loin de suffire.



Le panthéon d'Aqram est assez complexe, du fait de ses origines mêlées - liées à l'histoire même de la Ville.
La plupart des dieux sont originaires de Nomer, la cité-mère d'où, jadis, partirent les marchands qui fondèrent Aqram. Ce sont les dieux qui sont le plus vénérés, du moins officiellement, car le clergé reste traditionnellement attaché aux traditions nomériennes.
A côté de ces dieux, il y a les dieux indigènes, vénérés sur la côte avant l'arrivée des colons. Ils ne sont guère reconnus officiellement ; mais ils ont eu une influence notable sur les dieux nomériens, et la population rend un culte à plusieurs d'entre eux - ou du moins, une réminiscence de culte.
Enfin, dernière catégorie, les dieux étrangers. Aqram étant cosmopolite, beaucoup des étrangers résidant à Aqram continuent de vénérer leurs propres dieux et ont leurs propres installations religieuses. Parmi ceux-là, certains ont été officieusement intégrés au Panthéon d'Aqram, et font l'objet d'une vénération même de la part des Aqramites.

Donc voilà, tout ça s'influence mutuellement, évolue au fil des siècles. Les symboles changent, les dieux majeurs s'effacent, des dieux autrefois mineurs prennent un rôle prépondérant... Il ne me reste plus qu'à faire le détail.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 7 Jan - 20:40


_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Lun 21 Jan - 16:53

Ecoutez à présent, et prêtez au conteur une oreille attentive !
Le discours de la pierre peut être faussé par les mensonges d’une main malhonnête,
Et les mots gravés sur les murs des temples ne sont pas toujours dignes de foi.
Aussi, écoutez !
Car ce sont les récits du conteur qui recèlent la vraie sagesse,
Et derrière ses mots se cache la vérité, offerte à qui voudra l’entendre.

Ici se rencontrent les hommes et les Dieux.
N’attendez pas l’Oiseau écarlate ni la Monture du Soleil,
Vous ne frémirez pas devant Rahumba, le Monstre du Fleuve qui terrifia Nomer ;
Rien ne sera dit sur Shozar aux cents ruses,
Ni sur Urishim qui fit voile jusqu’aux Îles de la Brume.
Ici se rencontrent les hommes et les Dieux, et eux seulement !
Car ceci est l’histoire de Belzhîqar, le Roi puîné d’Aqram,
Fils d’Enzagil, de la lignée de Shimur le Couronné de gloire.
Il n’affronta ni monstres ni démons,
Il ne vogua pas sur des mers sans noms
Et ne franchit pas les frontières des terres interdites.
Lourd pourtant a été son fardeau !
Car ses adversaires étaient les hommes de la Ville,
Et ils n’avaient rien à envier aux démons ni aux monstres, en ruse comme en méchanceté.
Aqram, joyau de Qaresh, cité étincelante !
Ton cœur déjà était pourri,
Et malgré les signes de la santé le Mal te rongeait.

Ecoutez à présent,
Car voici l’histoire du Roi d’Aqram,
Et nulle part ailleurs qu’ici vous n’en aurez la version juste.
Les signes ont été changés, les tablettes d’argile brisées ;
L’encre des parchemins a été grattée et de nouveaux mots réécrits,
Les souvenirs ont été corrompus par les traîtres et les félons.
Mais les paroles du conteur, elles, restent dénuées de mensonge,
Et les mots de la fable conservent la vérité secrète.




Samelkushaya, Oraison du Roi Puîné

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Mar 22 Jan - 23:07

Tablette I



Aqram, splendeur et gloire !
Ô toi le joyau, la perle, le trésor inestimable !
Les collines de Qaresh sont ta châsse, et la mer du Zaban ton écrin ;
Tu es la Ville, et ton éclat ne souffre aucune concurrente.
De hauts murs la main de Rigal t’a ceinte,
Shimur a fait rayonner ton nom jusqu’aux confins du monde ;
Et aujourd’hui, Banahli chante tes louanges.
Les colonnes de tes temples, si hautes qu’elles viennent toucher le ciel,
Tes jardins éternellement verdoyants,
Tes palais parés d’albâtre et d’or,
A jamais ils ont été gravés dans la mémoire des hommes,
Et aujourd’hui Banahli fait vivre leur souvenir.
A toi, Aqram, splendeur et gloire !


Ôde à la Ville Eternelle, par Banahli Fahrazi



_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Mar 22 Jan - 23:08

Tablette II



Ils courent, les enfants, dans les ruelles de la Ville,
Et leurs pieds nus soulèvent la poussière.
Ils sont la vie d’Aqram !
Les enfants du port jouent à attrape-les-rats,
Ceux de la Colline à chasse-le-lion ;
Les chapardeurs courent pour sauver le fruit de leurs rapines,
Les jeunes esclaves sont envoyés aux commissions ;
Qui leur prêtera attention ? Les enfants courent, c’est leur dû.
D’autres portent des messages,
Retenus par cœur ou cachés sous une tunique ;
Vêtus de haillons ou de la livrée du Palais,
Insouciants, ou bien sévères comme les apprentis du Temple,
Et qui leur prête attention ? Les enfants espionnent, c’est leur dû.
Ils servent les grands et les puissants, ignorants et naïfs,
Ou au contraire déjà pleins de ruse, curieux des secrets et avides de pouvoir ;
Et les trop malins finissent dans le port, un poids de plomb aux pieds,
Ou sur les immondices, cadavres offerts en pâture aux charognards.
Et personne ne leur prête attention. Car les enfants meurent, et c’est aussi leur dû ;
Telle est la loi d’Aqram.


Vices et Décadence, par Nebu-ak-Dakil

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   Mar 22 Jan - 23:08

Tablette III



Fureur et ressentiment, subir en silence, sourires noirs, regards de colère,
Cela est tien, ô Kishata !
Langues doubles et discours faux, maudire, travailler dans la Nuit, prier sous la Lune,
Cela est tien, ô Kishata !
Tordre et souffrir, souffle court, baiser de jusquiame, tranchant de l’airain,
Cela est tien, ô Kishata !
Lamentations et pleurs, sacrifice, goûter le sang, honorer la Maîtresse,
Cela est tien, ô Kishata !


Culte de la Femme de la Lune

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions scénaristiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions scénaristiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 1000 pts nouvelles réflexions
» Réflexions pour un monde connecté
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» Sénat : Elections pour devenir tribun
» Réflexions au coeur de la nuit...[RP libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: Grande Bibliothèque d'Altdorf :: Autres Fic-
Sauter vers: