Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'auberge du marsouin, Marienburg.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 1 Avr - 20:45

-"Craignez le courroux des fils d'Isha, mon'keighs ! Morai-Heg tient vos vies pathétiques entre ses mains crochues !
- MAINS CROCHUES !"

Mains crochues ? Il s'arrêta net, indécis. Qu'est-ce que c'était que cette histoire de mains crochues ? Et pourquoi allait-il laisser tout cet alcool brûler sans lui ? Parce que la porte était condamnée, sans doute. Qui avait bien pu faire une chose pareille ? Etait-ce cet homme qui roulait sur les pavés humides, laissant derrière lui une traînée sanglante ?

Il aurait bien voulu savoir ce qu'en pensait Arduilanar, mais, de toute évidence, ça ne devait pas être le moment. Il venait de faire une découverte frappante. En effet, une effrayante mêlée s'étalait devant ses yeux. Un homme s'était même spontanément embrasé. Voilà qui était inhabituel.

Sans doute eux aussi intrigués par l'évènement curieux, trois hommes vêtus d'armures lustrées approchèrent le coupable, leurs yeux mauvais fixés sur la lame bleue, leurs longues rapières parées à prendre la vie. En l'occurence, celle d'Arduilanar.

Avec une dernière pensée pour son alcool perdu, Backe s'élança à leur rencontre, l'épée hors du fourreau, un coup latéral déjà armé. Un des assassins s'écarta pour intercepter l'opportuniste, rapière prête à parer la botte grossière.
En un éclair, la frêle tige d'acier fut tranchée net. L'épée blanche traversa le torse de l'assassin, sectionna la colonne au niveau de la dixième vertèbre et conclut sa course en une arabesque sanglante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Jeu 2 Avr - 8:14

La moitié supérieure du corps s'effondra au sol dans une grande éclaboussure de sang et d'organes.
Arduilanar, ayant enfin retrouvé le plein contrôle de ses gestes, fit de rapides signes de ses mains. Le vent de Jade soufflait...
"Quyl-Isha, Oriour, Thalui."

Un grondement sourd se fit entendre sous les pavés tâchés de fluides vitaux, et trois pousses vertes firent leur apparition au milieu des pierres. Elles s'agrippèrent à la jambe d'un autre assassin qui ne réalisa leur présence que lorsqu'elles atteignirent son bassin. Paniqué, il tenta d'abord de les arracher sans succès, puis de les trancher à grands coups d'épée, ce qui n'eut pour effet que d'ouvrir quelques plaies peu profondes sur son ventre. Les végétaux poursuivaient leur ascension, resserrant leur étreinte mortelle.
"Sariour !"
Des épines apparurent aussitôt sur les tiges, grandissant à vue d'oeil. Le malheureux fut bientôt percé de part en part par des pics longs comme la main, puis fut aspiré vers le sol par les plantes qui se retractèrent.

En voilà un qui retourne nourrir la terre.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Jeu 2 Avr - 22:45

Dantesque. Et on pouvait même aller jusqu'à fascinant. Curieux, il voulut essayer, lui aussi. Backe était en effet un grand idéaliste, intimement convaincu de principes résolumment originaux, comme l'égalité des chances, l'expérimentation empirique, et, par dessus-tout, la liberté de faire ce qu'on avait envie de faire.

Le dernier assassin, hésitant à la vue du brusque décès de ses deux compagnons et de l'amincissement insoupçonné de ses chances de victoire qui en découlait, s'arma néanmoins de courage et se décida à s'élancer au plus urgent, à s'élancer vers l'elfe.

Epée au clair, Backe saisit sa chance.
"Sariour !"
Un large coup oblique et descendant stoppa l'assassin dans son élan, trancha la clavicule, toucha le coeur et ressortit au travers du bassin. Le dernier des trois assaillants s'écroula en arrière, devant un Arduilanar à la riposte avortée et un Répurgateur à l'expression enchantée.

"Vous avez vu ça ? J'y arrive aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Ven 3 Avr - 19:52

Courant à une allure effrayante, Albericus se glissa entre les combattants, accompagnant parfois son passage d’un léger coup d’estoc transperçant une protection ou touchant un point vital, laissant un sillage de cadavres sur son passage. En quelques instants, il faisait face au monstrueux guerrier chaotique. Ce dernier s’aperçut de sa présence et rugit un défit en levant une arme surement aussi lourde que l’elfe. Faisant un pas de coté une fraction de seconde avant que la lame ne lui fende le crâne en deux, Albericus laissa l’arme trancher le vide pour frapper de toute ses forces le chaotique au casque, lui broyant certainement sur la mâchoire au passage. Chancellent sous le coup qui aurait traversé un mur de pierre, le géant vacilla un instant en arrière en lâchant son arme et sembla sur le point de s’écrouler avant de retrouver son équilibre et d’asséner dans le même mouvement un formidable uppercut au vampire qui fit un vol plané pour s’étaler dans la boue plusieurs mètres plus loin.

« Je suis Aerhon » ! Rugit-il d’une voix grondante en ramassant sa lourde épée, tel un écho lointain du tonnerre qui déchirait les cieux. « Elu de Tzeentch et champion du Nord ! Tremble vermine car tes jours immortels sont désormais comptés ! »

Se relevant d’un bon, Albericus toisa son adversaire un instant.
« Tes paroles sont vaines serviteur de la Ruine car je suis Albericus, le Prince de sang, et nul être sur ces terres qu’il soit homme ou démon ne peut me vaincre ! » Clama en retour le vampire en le saluant de sa lame avant de se mettre en garde, un grondement sourd s’échappant de sa poitrine.

Eclatant d’un rire caverneux, l’élu lui répondit en ces termes : « Alors ton heure est venue, car je ne saurais être comparé à rien de ce que tes pauvres yeux ont jamais contemplés ! »

Dans un rugissement sauvage, Aerhon se lança en avant, mouvant ses deux cent kilos avec une aisance que ne laissait pas deviner sa taille. Il devint une véritable masse de métal en pleine charge, piétinant les malheureux qui avaient la mauvaise idée de ne pas s’écarter tandis que son rugissement de défi ne faiblissait pas. Sa lourde lame fendit l’air droit vers le cou du vampire en un arc meurtrier. Alors, Albericus disparut, pour réapparaitre quelques pas en arrière, et la pointe de la lame ne fit que raser sa gorge. Se mouvant à une vitesse surnaturelle, le vampire disparut de nouveau au regard pour éviter un second coup et son épée sembla surgir de nulle part pour frapper Aerhon au plastron dans une gerbe d’étincelles avant de revenir bloquer une botte mortelle que le chaotique destinait à son cœur, pour frapper de nouveau à l’instant même et se retrouver déviée par la lourde lame. Les coups s’échangeaient ainsi à une vitesse ahurissante, tantôt parés, tantôt esquivés dans une danse mortelle. Le vampire semblait insaisissable, virevoltant autours du chaotique et évitant le toucher de son arme, rendant coup pour coup en éclatant de rire à chaque foi que la riposte de son adversaire manquait de le décapiter, ce qui ne semblait pas déranger le moins du monde le guerrier du chaos dont la lourde armure déviait les quelques frappes qui passaient sa garde, les puissants coups du vampire l’ébranlant autant que ceux qu’un halfling assèneraient à un géant, du sang coulant par quelques rares éraflures sans que cela paraisse le gêner outre mesure.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Ven 3 Avr - 21:34

Ilithas affrontait le guerrier du Chaos, mais les assassins, eux, n'avaient pas quitté la scène.
Arduilanar regarda d'un oeil amusé l'épée de Backe transpercer de part en part un homme en armure.
"Vous avez vu ça ? J'y arrive aussi.
- Si vous le dites. Combattrons-nous ensemble, frère d'armes ? L'épée blanche levée aux côtés de l'épée bleue ?"

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taldrain
Sa Soifferie
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 25
Localisation : A coté d'une bière.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Sam 4 Avr - 0:24

Il ne cherchait que le réconfort d'une pinte mousseuse, et voilà que ses tympans vibrèrent aux sons métalliques et stridents d'une sympathique escarmouche. D'ailleurs, fait étrange, il s'était même mis à pleuvoir, comme ça, d'un coup. Voilà une bizzarerie que les siens ne connaissaient pas.
Au détour d'une ruelle, alors que les cris s'intensifiaient et que les tintements se faisaient insistants, la bataille s'offrit enfin à ses yeux ; des corps éventrés gisant ici et là, le sang dilué par l'improbable pluie ; un duel tout à fait épique entre une brute en épaisse armure et une brute un peu moins épaisse en armure noire, ce qui ressemblait à un magicien, ou pire, à un elfe, et une espèce d'humain au long manteau de cuir, un chapeau à boucle planté sur le crâne. Devant les deux compagnons, des assassins. Derrière eux, une incendie mourrant, peu à peu éteint par la pluie. Voilà toute la ville sauvée, pensa Taldrain. A y regarder de plus près, le bâtiment incendié, c'était son auberge.

Une bande de clochard et de mendiants lui bloquait la route. En fait, c'était un véritable cordon sanitaire, tout en haillons, qui préservait la mêlée. Comme pour empêcher quiconque de s'enfuir. Et, à fortiori, d'entrer. Mais, incendiée ou pas, il avait décidé ce matin d'entrer dans une auberge, précisémment celle-ci, et d'y demander une pinte. Sans doute n'y aurait-il personne pour le servir, mais soit, il irait tout de même, par principe. Et ça n'était certainement pas ces misérables puants qui l'en empêcheraient.
« Alors, le nain, on essaye de passer sans dire bonjour ?
-Tu veux vraiment que j'te dise bonjour ?
-Hey, regardez, le nain fait sa forte tête.
-Oh, comme il est mignon lorsqu'il s'énerve. »
Taldrain s'approcha de ce qui semblait être le leader de ce petit groupe ; un mercenaire, le visage labouré des traces d'un passé plus ou moins glorieux. Taldrain frappa alors de toute ses forces dans les organes génitaux du pauvre homme, qui s'écroula à terre, faisant un drôle de bruit avec sa bouche. Les hommes - à supposer que ces clochards soient des hommes, du mercenaire, surpris de sa réaction commencèrent à se rapprocher. Taldrain produisit sa clé à écrou, qu'il envoya dans le genou du plus proche, lequel protesta d'un craquement horrible, illustré d'esquilles d'os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Dim 5 Avr - 1:19

Roulant sous un revers rageur, Albericus lacéra le flanc d’Aerhon, lequel laissa échapper une plainte sinistre alors qu’un filet sang s’écoulait brièvement de sa blessure. Hurlant de rage, il tenta d’agripper le vampire tout en faisant de grands moulinets de sa lame mais le vampire était déjà hors de portée, le toisant de ses iris bordeaux moqueurs.
« Arrête un peu de danser et bas toi sangsue ! » Fulmina le guerrier en avançant de nouveau vers le vampire.

Un sourire moqueur aux lèvres, Albericus évita de nouveau l’assaut d’un léger saut en arrière, pour avoir la surprise de sentir un obstacle contre ses épaules. Se retournant avec horreur, il se retrouva coincé entre un mur de plusieurs mètres de haut et un barbare sanguinaire ne nourrissant pas de sentiments particulièrement tendres à son égard. Redirigeant son regard vers le chaotique, il vit au dernier moment l’immense lame fondre sur lui dans un arc de cercle mortel. Parvenant au dernier instant à ce baisser, il sentit le tranchant de l’épée racler contre le haut de son heaume avant de finir sa course enfoncée dans le mur. Avant même qu’il ait le temps de se relever, la genouillère d’Aerhon s’enfonça entre ses côtes, lui perforant un poumon et le jetant au sol. Hoquetant sous la douleur, le vampire roula sur le coté pour accompagner le coup et se dégager d’un même mouvement fluide, avant de se relever sa lame tendue devant lui, pointée vers le cœur de l’élu qui arrachait son arme du mur dans une avalanche de débris.
Grognant de dépit, le chaotique pointa son arme vers Albericus et commença à psalmodier dans une langue sifflante aux paroles tranchantes. L’air se fit soudain plus froid, l’oxygène se raréfia et la pluie se transforma en neige qui vint tapisser le sol d'un fin manteau blanc ! Le sol aux pieds de l’adepte de Tzeentch sembla geler alors que les runes inscrites sur sa lame brillaient d’une lueur bleutée glaciale tandis que les yeux du monstre irradiaient de la même couleur surnaturelle.

« Sorcellerie ! » cracha le vampire avant de faire un bond en arrière. Bien que incompétent dans ce domaine, il avait suivit les cours des meilleurs maîtres qui soient, si bien qu’il sentit se former le sort et tenta de le dissiper lorsque la vague d’énergie magique déferla sur lui. Il y parvint presque, et seul ses jambes s’immobilisèrent soudain. Baissant les yeux, il les vit emprisonnées dans un bloc de glace compact aussi dur que du diamant. Alors que son regard revenait vers Aerhon, il vit celui-ci préparer une nouvelle charge en éclatant d’un rire satisfait. Sifflant de rage, Albericus tenta de se dégager en vain alors que l’énorme guerrier se ruait sur lui, bien décidé à séparer sa tête de son corps.

Ohoh….

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.


Dernière édition par Albericus le Dim 5 Avr - 18:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Dim 5 Avr - 8:55

Lyrk regardait ses hommes se faire massacrer, de plus l'arrivée de ce guerrier du Chaos n'arrangeait rien. Ou peut être que si, la cible allait ce faire tuer. Mais Lyrk décida que l'honneur de tuer la cible devait lui revenir. Il saisit un petit sac de soie d'où sortait une mèche, qu'il alluma. Ce petit sac contenait un mélange de son cru, lorsqu'il s'enflammait il provoquait une lumière très vive qui aveuglait n'importe qui. Il lança son projectile sur le guerrier. Lyrk dégaina sa lame empoisonnés et prépara ses couteaux de même qu'il ajusta son bouclier. IL était très talentueux quant aux maniement des armes et là son ennemis serait aveugle. Lyrk se remémora le conseil du Maître : décapiter la cible.

Le petit sac explosa éblouissant tout et tout le monde, Lyrk avança sur Albericus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mar 7 Avr - 10:41

L'univers devint soudainément blanc. Albericus ne voyait rien d'autre que cette blancheur éclatante. Encore cette maudite sorcellerie ! Se concentrant sur ses autres sens, il ne perçut que des gémissements autours de lui, il n'étais pas le seul à être affecté visiblement. Soudain, trois pas rapides sur sa gauche. Un battement de coeur lent et contrôlé. Sans hésiter, le vampire se laissa tomber à terre autant que le bloc de glace qui lui entravait les jambes le lui permettait. Une fraction de seconde plus tard, le sifflement d'une lame juste au dessus de sa tête. Sans chercher à comprendre, Albericus se redressa en tentant de lacérer son agresseur dans la direction d'où provenait le battement de coeur, le coup porta, mordant dans la chair et fut suivit d'un bref cri où surprise et douleur se mélaient. Un sifflement sur sa droite retentit, levant son épée instinctivement il bloqua le coup parfaitement ajusté qui descendait droit vers sa gorge. Il tenta de riposter de la même façon mais son adversaire était déjà hors de portée, s'éloignant aussi vite qu'il le pouvait à en juger par ses pas précipités. Un nouveau sifflement et deux poignards vinrent rebondir contre l'armure du vampire au niveau de son coeur sans qu'il puisse réagir. Ses yeux restaient obstinément troubles et il sentait ses forces l'abandonner. Portant sa lame recouverte de sang à son visage, le vampire y fit courir sa langue. Une douce chaleur l'envahit alors que ses forces lui revenaient et que sa vision revenait à la normale. Au loin, un individu étrange s'éloignait rapidement en laissant une trainée de sang dérrière lui...

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.


Dernière édition par Albericus le Mar 7 Avr - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mar 7 Avr - 13:42

"- Une épée bleue ? On m'a pendu pour moins que ça. Sariour !"

Et ils s'élancèrent, l'épée blanche levée aux côtés de l'épée bleue, vers un frère damné pour l'un, un hôte avenant pour l'autre.


L'elfe et l'humain combattaient dos à dos, et leurs deux lames taillaient allégrement et sans distinction acier, cuirs, os, tendons. Le vent de Ghyran chargeait l'épée bleue de magie, et ceux qui ne mouraient pas par le tranchant de sa lame finissaient brisés par les pierres qui jaillissaient du sol, ou s'écrasaient avec violence contre un mur, soulevés par un vent surnaturel.
Arduilanar s'apprêtait à faire naître un marais qui eut englouti trois des rescapés de l'équipe d'assasins, quand il sentit les vents de magie se taire subitement. Les meurtiers dégagèrent sans peine leurs jambes de la misérable flaque de boue qui était apparue, tandis que l'elfe jetait des regards intrigués autour de lui.
Un mage. Il n'y avait qu'un mage qui puisse faire ainsi disparaître toute la puissance magique du lieu. Et selon toute évidence, c'était le Guerrier à l'armure blanche qui était impliqué. Ilithas se démenait, les deux pieds pris dans la glace.
Il n'eut pas le temps de porter secours à son frère de race qu'une lumière blanche aveuglante éclata. L'elfe hurla sous l'effet de la douleur de ses yeux, mais parvint à capter une infime partie de l'énergie lumineuse.
Complètement déboussolé, il s'effondra au sol. Heureusement, les assassins n'étaient pas dans un meilleur état. Retrouvant ses esprits, il composa rapidement une série de signes.

"Regard embrasé de Shem !"
Des langues de feu se répandirent à la surface du sol vers la direction du vampire. Utiliser le domaine de la Lumière était risqué pour sauver une créature de l'ombre, mais Arduilanar n'avait pas le choix. La glace qui enserrait ses jambes disparut, ne laissant comme souvenir de son existence qu'un petit filet d'eau, aussitôt évaporé par les flammes.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mar 7 Avr - 14:36

Les ombres de son casque refluèrent comme de la brume sous un vent soudain, dévoilant pendant quelques secondes un visage pâle comme la mort. Mais le heaume de l'éclipse avait été conçu pour défier le soleil, et l'obscurité revint rapidement, enserrant le vampire de son étreinte protectrice. Maintenant qu'il n'était plus soutenu par la glace, Albericus s'écroula à genoux, saisit d'un brusque accès de faiblesse. Relevant la tête, il se rendit compte que la plupart des bandits étaient à terre, morts ou en passe de l'être. Face à lui, Aerhon se tenait la tête à deux mains, encore sous le coup de l'aveuglement, plus loin Arduilanar et Backe semblaient pouvoir se débrouiller avec les quelques rescapés, ses derniers semblant par ailleur s'éloigner de la zone de combats. Remerciant Arduilanar d'un douloureux hochement de tête, Albericus reporta son attention sur son adversaire, une lueur de meurtre au fond des yeux. S'appuyant sur son épée, il se releva difficilement et se dirigea en chancelant vers le chaotique, bien décidé à terminer ce qu'il avait commencer.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crøm
Champion du Chaos
avatar

Messages : 1420
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une taverne, en train de manger des Khornes Flakes.

Feuille de personnage
Nom: Aerhon
Race/Faction: Chaos
Détails: Elu de Tzeentch

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mar 7 Avr - 17:13

Le flash aveuglant lui brûlait les yeux. Et un sifflement aigu résonnait dans son crâne. Se tenant la tête à deux mains, Aerhon tentait de lutter contre ce mystérieux artifice qui avait explosé durant l'escarmouche. Cependant, la vue lui revenait peu à peu, mais sa vision était encore floue. Il distinguait tout de même une forme noire et élancée se diriger avec difficulté dans sa direction. Sûrement le vampire, à en juger par cette silhouette. Il chercha à tâton son épée qui gisait à ses pieds et referma son gantelet cloutée sur la poigne en métal, la soulevant du sol avec facilité.
Ses sens étaient encore ébranlés, et il ne vit pas tout de suite le vampire lever son épée au dessus de lui. Il l'aperçu au dernier moment, et manqua de se faire décapiter. A la place, la lame crissa contre son épaulière dans une étincelle. Ayant maintenant récupéré sa vision, il s'élança vers l'elfe en serrant dans une étreinte de métal son épée à deux mains qu'il préparait de manière à trancher en deux cet importun. Abattant son arme de toutes ses forces, l'elfe l'esquiva une fois de plus, mais le vampire n'eut pas le temps d'éviter le coup d'épaule qui le renversa au sol.
Par réflexe, l'elfe brandit son arme et l'enfonça dans la jambière de l'Elu du Chaos, traversant cette fois le métal et perçant la botte. Aerhon sentit l'acier s'abreuver de son sang comme le ferait son porteur s'il venait à mourir durant ce combat. Grognant de douleur, il recula de quelques pas, mais il prononça des paroles connues de lui seul en levant la main en direction du vampire. Ce dernier su ce qui allait se passer, et il se força à rouler rapidement sur le côté. Une fraction de seconde après, un imposant pic de glace traversa les pavés dans un bruit cristallin. S'il ne s'était pas déplacé, l'elfe buveur de sang aurait été empalé d'un coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mar 7 Avr - 23:04

Arduilanar se redressa avec difficulté et aida Backe à faire de même.
Le combat prenait une drôle d'allure : un Nain était arrivé et combattait avec joie un pauvre assassin tandis que le reste de la bande déguerpissait, et que le vampire et le guerrier de Tzeentch s'affrontait.
Un gigantesque pic de glace jaillit du sol. Ilithas était en difficulté, et l'elfe alla lui porter secours.
Du moins il aurait bien voulu.
Un fourbe mendiant, qui feignait plus ou moins la mort, avait eu l'outrecuidance de faire en croc-en-jambe à son elfique seigneurie depuis le sol où il gisait. L'elfe tomba, épée en avant. Celle-ci entra dans une grande éclaboussure rouge dans le corps de l'insolent. En voilà un qui ne recomencerait plus.

"Toi, infâme serviteur des Puissances de la Ruine, apprends ce que représente le courroux des seigneurs d'Ulthuan !"
Le grand guerrier à l'armure luminescente n'avait pas eu l'air d'apprécier. Tant mieux. Le vampire aurait le temps de se reprendre et de porter peut-être un coup fatal.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 8 Avr - 12:28

Alors que l'élu levait son arme avec semble t'il la ferme intention de l'étêter, le vampire vit accourir Arduilanar du coin de l'œil en défiant Aerhon, voilà qui aurait été louable si l'elfe ne s'était pas étalé dans la boue. Réflexion faite, il avait du plonger, une telle chute semblait improbable, même pour la noblesse de Caledor.
Le chaotique tourna la tête un instant et ce fut suffisant. Se tortillant à terre, Albericus parvint à rouler hors de portée avant que qu'Aerhon n'ait le temps de réagir. Un bref regard périphérique lui apprit que seul trois bandits semblaient encore montrer quelque ardeur au combat, les rares survivants prenant leurs jambes à leur cou. Alors qu'il se redressait, son adversaire le chargea de nouveau, de même qu'un bandit sur sa droite. Réagissant en un instant, il pivota pour agripper l'homme de main à la gorge et toujours en tournant sur lui même le projeta droit sur le chaotique. Dans un réflexe instinctif, le guerrier avait levé son arme et le corps du truand s'y était empalé jusqu'au pommeau sans trépasser pour autant, stoppant net le chaotique dans son élan et le forçant à baisser sa garde. En une fraction de seconde le vampire se trouva face à lui, sur une seule jambe et le pied levé. Dans un cri rageur, le vampire détendit sa jambe de toutes ses forces, frappant de son pied blindé le plastron du géant de plein fouet, l'envoyant valdinguer sur plusieurs mètres avant que sa course ne soit arrêtée par l'un des murs de la ruelle, son armure blanche fissurée de toute part et son épée gisant au sol au cotés de ses doigts inertes.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 8 Avr - 14:27

Le regard de Backe s'accrocha sur l'Elu. Il eut soudain froid, non seulement à la chair, mais au coeur et à l'âme. L'épée, elle, brûlait d'un feu vorace, sans pour autant le réchauffer.
Comme à chaque fois.

Il lui ressemblait tant...

Voilà bien longtemps qu'il n'avait plus ressenti cette sensation. Il se sentait la consistance d'une chape de brume, la légèreté d'un souffle. Il se sentait disparaître, se perdre dans l'inexistence. Il devenait un autre... Devenait autre chose.

Il préférait néanmoins cela au déchaînement furieux qui s'emparait de ses membres en ce genre de situation. Face à ce genre d'êtres.
Il lui semblait que ces deux folies tenaient une seule et même origine. Mais sans doute pas la même cause...
Celle-ci était cérébrale, l'autre était enflammée.

L'Elu de Tzeentch avait changé. Du sang avait coulé sur son armure, et elle était maintenant écarlate. Absolument écarlate. Sa poigne d'airain enserrait une ignoble hache, laquelle déversait un large filet de sang.
Le sang de son père. Il y en avait partout, au sol, ruisselant devant ses yeux, emplissant ses poings serrés... Mais le guerrier rouge en était totalement recouvert.
Le monde n'était plus que ténèbres, et plus rien n'avait d'importance. Seul comptait l'autre.

Une vague silhouette noire, indistincte, vaporeuse. L'éclatante blancheur de son épée n'irradiait que ténèbres autour d'elle. Elle les renforcait par contraste, les nourissait, si bien que la pureté de ce noir insondable était surnaturelle.
La chose s'élança soudain. Elle parut s'évanouir, pour cristalliser aussitôt, quelques mètres plus loin, juste devant Aerhon.

Seule, sa taille paraissait infinie. Pourtant, en face de l'immense fils de Tzeentch, elle paraissait infime. Si faible, si inexistante, et pourtant elle le défiait, rammassée sur elle-même, sa longue lame blanche dressée.
Un long râle sinistre sortit de ce qui avait été la gorge de Backe.


Dernière édition par Backe le Dim 2 Aoû - 17:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 8 Avr - 18:33

Arduilanar se rua en avant.
A ses côtés, Backe semblait sous une étrange emprise.
Un long râle sortit de sa gorge.

"Par les Dieux, pourquoi faut-il toujours que cela recommence au moment le moins opportun ?"
La vieille folie de Backe le reprenait, cette aura sombre l'indiquait clairement. Mais il n'avait pas le temps de s'en occupper, aussi l'elfe reporta son attention sur le Guerrier de Tzeentch. Ilithas venait de porter un coup apparemment décisif à son adversaire, mais lorsqu'on affronte les serviteurs du Chaos, il faut toujours s'attendre au pire.
Arduilanar se mit en garde. La prudence était de mise.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon


Dernière édition par Arduilanar le Jeu 23 Avr - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crøm
Champion du Chaos
avatar

Messages : 1420
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une taverne, en train de manger des Khornes Flakes.

Feuille de personnage
Nom: Aerhon
Race/Faction: Chaos
Détails: Elu de Tzeentch

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 8 Avr - 18:48

Le coup que lui avait asséné le vampire avait été d'une puissance prodigieuse. D'une puissance telle qu'elle avait assez étonné Aerhon, mais qui n'était rien en comparaison de la monstruosité qui sommeillait en lui. Se relevant avec peine, l'Elu regarda d'un oeil sévère les ennemis qui lui faisaient face.
Le vampire se tenait là, avec à ses côtés un autre elfe qu'il ne connaissait pas, et droit devant Aerhon était planté le fou de la taverne.... Etrange. Il était différent. Il... Ou plutôt, ça, tenait plus de la silhouette que du corps solide. C'était une ombre que son épée aurait traversée sans l'atteindre. Il put lire dans les deux flammes qui dansaient là où auraient dû se trouver des yeux une haine infinie à son égard.
L'Elu récita rapidement une nouvelle formule impie. Comme avant, un vent froid se leva soudain, et en un instant, une onde de choc glaciale partant de sa main pointée devant lui projeta les elfes et le fou plusieurs mètres plus loin en rasant tout les objets sur son passage, avec la force d'un ouragan concentré dans cet arc de cercle. Quand ils se relevèrent en rouvrant les yeux encore sous l'effet du froid, le Champion se tenait fièrement sur ses deux gambettes, et leur dit :

"Curieuse assemblée ! Mais ne criez pas victoire trop tôt ! Tu as remporté cette manche, vampire, mais où que tu ailles mon ombre suivra la tienne, tu ne sais apparemment qui suis-je réellement...Sois sur tes gardes à chaque instant, car jamais je n'abandonnerais ta traque, la traque d'un buveur de sang !"

Sur ces mots dits d'un ton calme et serein, Aerhon empoigna son épée et, la pointant vers le vampire d'un geste de défi, lui lança un regard à travers l'aura bleutée de ses yeux qui ne présageait rien de bon. Puis, l'Elu de Tzeentch tourna les talons, et se retira dans la pénombre des ruelles...


Dernière édition par Crøm le Mer 8 Avr - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taldrain
Sa Soifferie
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 25
Localisation : A coté d'une bière.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 8 Avr - 21:00

Taldrain continuait à envoyer des coups de sa clé à écrou par ci par là. Il sentait qu'en face de l'auberge, le combat avait changé, il avait ressenti une explosion, et ses connaissances d'ingénieur lui affirmaient que c'était un explosif de mauvaise qualité, rien comparé aux merveilles des siens.
Puis, peu à peu, les mendiants détalant par paquets, les importuns de notre nain finir eux aussi par s'enfuir.
« Ça sert à rien, r'gardez, l'aut' va mourir, et on plus assez ! Barrez-vous ! »
Alors, les quelques adversaires qui restaient détalèrent pour de bon. Taldrain rangea sa clé, et prit dans son dos l'arquebuse des ingénieurs, visa le plus proche, qui boitait, et lui déchargea sa meilleure amie dans le dos. La balle le transperça de part est d'autre, et l'homme s'effondra. Les cibles restantes étaient hors de porté du canon, ou bien avaient disparu au détour de ruelles.


Dernière édition par Taldrain le Mer 8 Avr - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 15 Avr - 17:32

Non...

Il était debout au fond d'un gouffre, dont les parois s'allongeaient lentement, l'éloignant toujours plus de la lumière qui vacillait tout en haut. Il hurla sa fureur et sa haine et tendit le bras pour atteindre la lumière.
Mais le cri déchirant fût un second râle qui siffla dans l'air humide, et la main secourable d'Arduilanar avorta les dernières tentatives de se lancer à la poursuite du grand guerrier rouge.

Backe resta donc planté aux côtés des deux autres, une flamme encore vivace dans ses yeux écarquillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Jeu 23 Avr - 15:58

Ramassant son épée, Albericus soupira de déception. Ce lâche c'était enfuit sans demander son reste. Lâche et incroyablement chanceux, s'il avait attaqué de nuit et pas en plein jour, le chaotique n'aurait eut aucune chance de s'en sortir vivant. Epoussetant ses atours, il jeta un regard à l'humain qui semblait passablement dérangé. Non pas que cet état de fait soit caractéristique d'un changement profond de sa personnalité, mais l'éclat étrange de ses prunelles alertait le vampire. Comme s'il ne subsitait de cet homme qu'une ombre à peine tangible, un être animé uniquement par la douleur dévorante enfouie au tréfond de son âme. Albericus eut un faible sourire, voilà qu'il se mettait à projeter ses souffrances sur ceux qui l'entouraient. Oubliant ses préoccupations morbides, l'Asur balaya rapidement les deux combattants du regard, soulagé de ne leur découvrir aucune blessure importante. Mais Backe semblait vraiment étrange, et pour la première foi Albericus remarqua les lames enchantées des deux compagnons, irradiant de puissance mystique. Voilà qui n'était guère étonnant pour un seigneur de Caledor, mais pour un simple humain ? Se promettant intérieurement qu'il tirerait cette histoire au clair plus tard, Albericus essuya sa lame ensanglantée entre les replis du manteau d'un cadavre avant de la rangainer dans un doux chuintement alors que ses pupilles flamboyaient sous les effluves d'une rue entièrement baignée de sang.

"Je vois que vos côtes se portent mieux Arduilanar, j'en suis le premier ravis croyez moi. L'un de vous deux a t'il la moindre idée sur les raisons pour lesquelles les tentatives d'assassinat contre nos personnes semblent apparaitre aussi vite que des poils à un nain ?"

Prononçant ces mots, une douce brise se leva, balayant la ruelle, chassant les flagrance funestes et en apportant des nouvelles. Plissant le nez de dégout, Albericus se demanda une foi de plus s'il avait offensé Morai-Heg d'une façon où d'une autre. Des orques. Par centaines apparement, fort heureusement ils étaient encore loin. Mais bien plus proche, une odeur encore pire le frappa. Un nain.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.


Dernière édition par Albericus le Jeu 23 Avr - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Jeu 23 Avr - 18:47

"Vous sentez la même chose que moi ?"
Arduilanar fronçait le nez, répugné par l'odeur violente qui montait à ses narines.
Ilithas semblait avoir remarqué, lui aussi.
L'odeur de bière et de poudre à canon dissimulait à peine les infectes flagrances qui révélaient la présence de peaux-vertes dans les environs. Des peaux-vertes sales, inutile de le préciser.

Mais Backe y semblait insensible. L'elfe savait bien que les humains avaient un odorat peu développé, mais ceci n'expliquait pas en tout cas l'étrange flamboiement des pupilles de son ami.
Il posa sa main sur son épaule.
"- Backe ? Backe, reviens parmi nous."

Les prunelles s'éteignirent au son de la voix d'Arduilanar.
"- Oui ? Vous disiez ? Vous êtes bizarre, vous savez."

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Dim 26 Avr - 15:13

Son expression changea comme il parlait. Quand le dernier mot eut franchi ses lèvres, il avait sur les traits la conscience d'un fait terrible. La flamme avait été engloutie, aspirée au fond un gouffre.
Son regard était celui de ceux qui le tournent vers les tréfonds de leur être et qui ne comprennent pas ce qu'ils y voient.

"Il est parti, maintenant... N'est-ce pas ?
- Oui... Oui, il est parti.
- Va-t-il revenir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Dim 26 Avr - 19:25

Haussant un sourcil désabusé, Albericus tentait désespérément de retrouver le fil des paroles de Backe, se perdant une foi de plus dans les méandres de ses élucubrations incompréhensibles au commun des mortels. De même qu'aux immortels apparement. Renonçant à donner un sens aux paroles incongrues, le vampire haussa les épaules et secoua la tête d'un air résigné en espérant qu'Arduilanar saurait communiquer avec l'étrange personnage.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 29 Avr - 15:37

Presque un murmure, pas tout à fait une pensée, ses lèvres remuèrent : Oui, il va revenir... Il revient toujours.

"Toujours."
Ce fut bien plus net cette fois. Sa voix était décidée quand il demanda :
"Il va revenir... Mais quand va-t-il revenir ? Bientôt ? Et qu'allons nous faire jusque là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   Mer 29 Avr - 20:37

"Et bien, je propose de nous occupper de la racaille verte avant qu'elle ne s'occuppe de nous. Nous n'avons guère d'autre choix."
Les trois compagnons s'avancèrent vers le quartier d'où provenait l'odeur infecte. Celle-ci se renforçait d'ailleurs à chaque pas.
Seul Backe, insouciant, semblait ne rien remarquer.

"Ne me dites pas que vous ne sentez rien ?"

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auberge du marsouin, Marienburg.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auberge du marsouin, Marienburg.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Horde] La Tanière des Loups -Auberge fermé-
» Sous les Egouts de Marienburg
» Auberge Isolée
» AU SANGLIER CHAUD -Petite auberge
» [D&D4] L'auberge de Fredraider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: La Grande Aventure :: Mythes du passé :: Les Flammes de la Guerre-
Sauter vers: