Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les quais de Marienburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Les quais de Marienburg   Lun 16 Mar - 19:03

Une fente s'ouvrit un instant dans les lourds nuages noirs, et l'éclat de la lune se faufila jusqu'aux sombres remous de la Mer des Griffes. Jusqu'à l'horizon, ce fut comme si un millier d'étoiles étaient descendues sur les terres des hommes.

Le vent soufflait, gonflait les voiles, arrachant aux cordages des grincements sinistres. Les navires amarrés dansaient au rythme apaisant de l'infatigable ressac. Un vol de mouettes passa dans le ciel et l'emplit de ses cris stridents.
Le port était vide.

Backe y était seul. Il était grimpé au haut de ce mât quelques instants avant que le soleil ne s'enfonce dans l'océan. Le spectacle avait dessiné un sourire sur son visage flegmatique, et le feu rouge du soleil couchant avait rallumé en son regard une flamme qui depuis peu s'était tarie. Il s'était senti bien.
Personne ne l'avait vu monter à bord du navire, et personne ne l'avait vu grimper aux cordages, pour finalement se percher au point le plus haut du navire. Il était resté là des heures durant, balançant ses jambes dans le vide, contemplant l'horizon d'un air serein. Les embruns avaient laissé des grains de sel entre les poils épais qui parsemaient ses joues et son menton. Il faisait froid, ses vêtements étaient humides, la position inconfortable, mais il aurait été prêt à défendre sa place.

Un vol de mouette était passé au dessus de son chapeau. Et l'une d'entre-elles avait daigné descendre lui tenir compagnie. L'oiseau blanc s'était posé à côté de lui avec d'amples battements d'ailes, et ils étaient restés un long moment silencieux, regardant dans la même direction. Et puis la mouette lui avait crié aurevoir, et s'était envolé. Toujours avec ses amples battements d'ailes.

Aurevoir...

Lui aussi voulait voler. Il s'était élancé à la suite de la mouette, et malgré ses amples battements de bras, n'avait pas réussi à se maintenir dans les airs. Il était tombé, avait manqué de s'écraser sur le pont, et avait fini sa chute dans l'eau glacé. C'était vivifiant. Mais c'était intolérablement froid. Il était remonté à la surface, avait remis son chapeau sur son crâne, et avait nagé jusqu'au rivage. Il était remonté sur la jetée, trempé jusqu'à l'os et secoué de violents tremblements.
Il était rapidement arrivé à la conclusion que remonter au haut de son mât n'était pas la meilleure chose à faire dans l'immédiat. S'il ne voulait pas en mourir, il lui fallait un endroit où passer la nuit. Il s'en était alors remis à ses bottes pour le mener à une auberge convenable, espérant vivement que l'eau dont-elles étaient gorgées n'altererait pas leur souverain jugement, qui jusque là s'était montré infaillble.

Il se mit en route, s'éloignant du ressac, déjà couvert par le cri d'adieu de la mouette qui résonnait encore dans son esprit.
Et soudain, comme si une énorme hache s'était abbatue sous son crâne, mettant un terme brutal au chant de l'oiseau, tout fut silencieux. L'espace d'un instant, Backe se sentit vide. Il se sentit fondre dans les ténèbres qui l'avaient envellopées. Il se sentit disparaître.
Et Sigmar s'éveilla. Les plaies s'ouvrirent, le sang coula, serpentant en ruisseaux écarlates le long de ses doigts tremblants. Une atroce souffrance se déversa dans son toute être, brûlant son âme comme si on l'avait jetée aux enfers.
Backe tomba à genoux.


Dernière édition par Backe le Lun 21 Fév - 17:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Lun 16 Mar - 20:22

Arduilanar se promenait sur les quais, le coeur alourdi par sa rencontre de la nuit. Ainsi, l'être abject qu'il avait vu s'abreuver de sang était jadis l'un des plus nobles de sa race.
Un de plus est tombé sous l'emprise des ténèbres. Qu'Isha ait pitié de son âme torturée...

Il lui rappelait son propre frère. Et beaucoup trop pour que ce soit supportable. Il était assailli par la vision de ses parents gisant dans leur propre sang, par le souvenir du sourire dément déformant le visage qu'il avait toujours aimé, le cri sauvage et inhumain de Thirnaedil lorsqu'il s'était apprêté à le tuer.
Ni le doux clapotis des vagues contre les quais, ni la pâle lueur de la Lune qui s'estompait pour laisser place à l'aurore ne parvenaient à calmer le trouble qui l'agitait. Mais l'homme à genoux dans une rue du port parvint à capter son attention, et même à lui faire oublier l'espace d'un instant ce qui le torturait.
Non, ce n'est pas possible... Mais ce ne peut-être que lui...
"Backe ! Vieux relent de Répurgateur mal lavé, Morai-Heg nous fait nous croiser de nouveau !"

Mais en s'approchant, l'elfe remarqua plusieurs choses. Tout d'abord, Backe dégoulinait d'eau. Il avait l'air d'avoir subi une baignade forcée. Ensuite, le visage mal rasé de l'humain était tordu dans un rictus de douleur. Et enfin, de larges plaies s'ouvraient sur ses bras. Arduilanar se précipita vers son compagnon de route, la voix déformée par l'inquiétude :
"Backe, qu'est-ce qui ne va pas ?"

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Lun 16 Mar - 22:13

La souffrance était odieuse. Le moindre de ses muscles était agité de spasmes incontrôlables. C'était comme si chacune de ses veines, jusqu'au plus petit vaisseau, charriait un flot de plomb fondu. Il sentit la fureur se déverser dans son corps et s'approprier chaque fibre de son être. Ses pensées avaient été balayées par une gigantesque fournaise. Il ne ressentait plus rien. Il ne s'appartenait plus.

Sans prévenir, une petite lueur perça l'effroyable déchaînement qui faisait rage sous ce chapeau à boucle. Semblable à une frêle embarcation qui se fraye un chemin au milieu des vagues d'une abominable tempête. Elle cherche quelquechose. Elle cherche un homme au bord de la noyade. Une corde fut lancée au milieu de la tempête, et une petite parcelle de raison s'y accrocha. Aussitôt la tempête sembla refluer. Une deuxième corde, plus solide, plus tangible fut jetée à la suite de la première.

"Backe, qu'est-ce qui ne va pas ?"

Backe leva vers son sauveur un regard que ce dernier ne connaissait que trop bien. Derrière les pupilles anormalement dilatées brûlait un feu rageur. Arduilanar crût un instant qu'il allait devoir se défendre.
Backe ne le quitta pas des yeux, comme s'il s'accrochait à lui. Avec un long râle, il parvint péniblement à se relever et à se tenir sur ses jambes, encore agitées de soubresauts frénétiques. Les soulèvements de sa poitrine se firent moins intenses, son souffle plus humain. Sa voix trahissait une intense fatigue.

"C'est le... le... Vous... Vous savez... Je le sens encore... J'ai... J'ai si froid."

Il tremblait encore, mais cette fois, l'eau glacée et la froideur de la nuit y étaient pour beaucoup. Backe retrouva presque de sa contenance - si on pouvait appeler ça de la contenance.

"Dîtes... On se connaît, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Lun 16 Mar - 22:19

"Je crois, oui", répondit l'elfe avec un sourire.
Puis il dégrafa sa cape et en revêtit l'humain.

"Tu vas avoir besoin de repos. Il y a une auberge, pas loin. Je t'y emmène dès que tu seras en état de marcher. En attendant, bois ceci, ça te revigorera."
L'elfe sortit une fiole remplie d'un liquide jaunâtre peu engageant à première vue. De petits débris de végétaux brûnatres s'agitaient à sa surface, comme autant d'insectes pris au piège dans une mare un jour d'été. Ce qui donnait encore moins envie de boire la potion.
"Ca a l'air mauvais, mais le goût n'a rien à voir avec l'apparence. Enfin, je l'espère pour toi."

Arduilanar décapsula la fiole et en versa la moitié entre les deux grelottantes de Backe. Celui-ci déglutit avec difficulté.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Lun 16 Mar - 22:31

"C'est ignoble. Je n'ai jamais rien bu d'aussi affreux. On ne m'enlèvera pas l'idée que vous êtes un excentrique."

Pour relativiser le jugement quelque peu ingrat du sans-papier, disons qu'il faut savoir qu'il n'avait jamais connu autre chose que la bière humaine et l'eau pas vraiment pure des flaques qui naissent au bord des chemins quand le ciel se couvre de nuages et que les eaux s'en déversent.

L'effet ne se fit pas attendre, et Backe le trouva aussitôt déplaisant. La potion lui avait presque restituée ses forces, certes, mais l'effet revigorant tendit ses nerfs et réveilla ses sensations. Et il ne se souvint pas avoir jamais eu aussi froid de toute sa vie.

Les faibles rayons du soleil naissant ne lui furent d'aucun secours. Les lèvres bleuies, il s'envellopa plus fermement dans la cape gracieusement prêtée.

"L'aub.. L'auberge, vous disiez ?"


Dernière édition par Backe le Ven 9 Oct - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 17 Mar - 11:23

"-Oui, l'auberge, répondit l'elfe en rangeant la fiole dans la besace de cuir usé prévue à cet effet. Tu vas avoir besoin de dormir. Mais qu'est-ce qui a bien pu te prendre pour que tu décides de te baigner dans le port de Marienburg en plein mois de mars ? Une nouvelle pulsion, sans doute ? Et c'est moi que tu traites d'excentrique."
L'elfe saisit l'humain sous les aisselles et le redressa.
"C'est bien la dernière fois que je m'amuse à porter un humain dégoulinant d'eau salée, je te préviens."

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 17 Mar - 13:44

"- Qu'est-ce que vous avez contre l'eau salée ?
- Tu préfèrerais ne pas le savoir..."

Backe se laissa ainsi traîner. Le périple de l'étrange couple - ce qui ressemblait à peu près à un Répurgateur aux vêtements trempées, s'accrochant à l'épaule d'un grand elfe, qui paraissait consentant, ne manqua pas d'attirer les regards des plus matinaux des citadins.

Ils arrivèrent finalement devant une grande porte de bois, au dessus de laquelle se balançait une enseigne. L'Auberge du Marsouin. Backe se demanda si l'étrange gravure aux allures de poisson représentait un marsouin. Il rompit le silence, d'une voix un peu gênée.

"- Vous allez devoir me prêter de l'argent.
- De l'argent ? Et pourquoi faire ? Tu as survécu sans jusque là. Je ne vois pas pourquoi ce serait différent aujourd'hui.
- Si vous le dîtes... Mais ça ne me plaît pas.
- Vraiment ?
- Non, pas vraiment, tout compte fait.
- Bon. Je préfère ça.
- Vraiment ?"

Backe ouvrit la porte, et Arduilanar le poussa à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Jeu 19 Mar - 21:52

Les deux improbables compagnons débouchèrent finalement sur une large artère, pavée, propre, sûre, lumineuse, bien entretenue... Et bondée de monde. Backe avait mené son compagnon vampire dans le quartier le plus peuplé et le plus actif de la ville. Le port. L'odeur, le ressac, l'agitation vibrante, et surtout, pensa-t-il, la vaste étendue bleue devant lui étaient formels.
L'Auberge du Marsouin, le dernier endroit où il avait vu cet Arduilanar, ne devait pas être loin. Mais il répugnait à se mêler à cette foule. Certes, cette fois, il était innocent. Mais le souvenir de cette foule vindicative, houleuse, qui jetait cris et huées à son encontre, lui, pauvre victime de l'injuste justice, était resté inaltéré dans sa mémoire. Ce jour là, en effet, il aurait dû être pendu. Mais deux elfes et un nain l'avaient sauvé de la corde. Arsuynar, Runir... Et Arduilanar.

Il ne doutait pas une seconde que la prochaine fois qu'on lui passerait une corde autour du cou ne serait pas la dernière, mais il rechignait à s'avancer. D'un autre côté, son mât ne devait pas être loin. Indécis, il se retourna vers le vampire.

"Euh... Vous êtes sur que c'était par là ?"


Dernière édition par Backe le Mer 25 Mar - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 18:15

Albericus s'arretta net, se tournant lentement vers l'humain, son heaume noir ne refletant nul émotion. Il ne savait trop s'il devait éclater de rire ou hurler de rage.
"Et bien messire il m'a semblé opportun de prendre la direction du lieu de votre dernière rencontre avec ce noble Arduilanar. N'était ce point dans cette direction ?" Siffla t'il, une note menaçante dans la voix.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 19:30

Arduilanar vit enfin la haute silhouette noire d'Ilithas, comme il préférait l'appeler, qui se découpait sur le fond bleu de l'eau du port. Il le héla :
"Mon frère ! Morai-Heg a de nouveau tissé les fils de notre destin. N'aurais-tu pas rencontré..."

Arduilanar s'arrêta net. Backe était là, à côté du vampire.
Etrange.
Etrange, mais soulageant.
"Et bien, que de rencontres ! Backe, je me suis fait du souci pour toi ! Que t'es-t'l arrivé ? Et quel hasard t'a amené à fréquenter Ili.. cet excellent ami ? Racontez-moi tout cela."

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 19:37

Par la grace des dieux ! Il avait crut être définitivement perdu, condamné à errer avec cet energumen humain jusqu'à cuire complétement dans son armure, sans son heaume enchanté, il n'aurait pas tenu aussi longtemps.

"Morai-heg ou une créature qui la surprendrait elle-même." Se moqua Albericus. "Je me réjouis de vous revoir noble ami, mais si vous n'y voyez aucun inconvéniant, peut-être pourrions nous poursuivre cette conversation en un lieu moins...exposé ?" Demanda Albericus , un doigt ganté pointé sur le soleil.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 19:40

"- Certes...Hé bien, nous serons sans doute mieux installés à l'ombre de ces murs, à la condition que s'adosser à une construction bâtie de mains d'hommes et, qui plus est, souillée par leur présence, ne provoque point un dégoût trop fort pour sa Seigneurie", ironisa légèrement Arduilanar.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 20:14

"Soit, Prince de Caledor" Souria le vampire sous son casque.
Hochant imperceptiblement la tête, Albericus se plaça à l'ombre, adossé contre le mur. Bien qu'il se sente parfaitement ridicule, coincé dans une minuscule bande d'ombre, il se sentit tout de suite mieux.

"Pour faire court, votre amis ici présent a traversé le toit de mon humble demeure, l'illuminant de sa présence. Vous comprendrez que j'ai préférer laisser derrière moi un lieu si sordide. Vous parler l'autre nuit m'a rappellé pourquoi il fut un temps je combattais au nom du Roi Phénix, et j'ai eu la sensation que mon coeur mort battais de nouveau. M'accepteriez vous à vos cotés pour quelques temps au moins ?"

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 20:22

"...Racontez-moi tout cela."

Backe avait beaucoup de choses à raconter. Enthousiaste, il chercha la meilleure ouverture à son récit fantastique, la trouva aussîtôt, et ouvrit la bouche. Mais son compagnon en armure noire l'avait pris de vitesse. Il se renfrogna, et laissa les paroles de l'autre impertinent s'écouler.
Mais tout de même, c'était assez désagréable. C'était comme si on lui volait son récit. Il se vengerait... Un jour.

"-Diantre !
- Quoi, "diantre" ?"

Il s'attendait à tout sauf à ça. Qu'on le reprenne aussi brutalement. Décontenancé, il mit un instant à trouver une porte de sortie, pivota sur ses talons et s'arrêta face à Albericus.

"Euh, oui... Voilà, je voulais vous demander... Qu'êtes vous ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 20:30

Un léger sourire s'étira sur les lèvres d'Albericus. La question, même posée pour la centième foi, d'une intonation toujours différente ne perdait jamais de son mordant. De même que la réponse qui coula avec la fluidité de l'eau d'un torrent.

"Une âme en peine."

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 20:38

"Ah, vraiment ? Pourtant, sans ce casque sordide, vous ressemblez outrageusement à l'autre, là, à côté."
Il illustra ses paroles d'un doigt pointé vers "l'autre".
"C'est... C'est cocasse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 20:43

"Cela change t'il le sens de ma réponse pour autant ?"

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 20 Mar - 22:22

"On en rêve tous..."

Son regard avait suivi ses pensées ; il s'était perdu, loin. En cet instant précis, une mouette volait sous crâne, de ses amples battements d'ailes. Détail notoire, il était assis sur l'une des ailes. Ça devait être une très grande mouette. Ses jambes balancaient dans le vide, et en dessous défilaient les flots bleus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 25
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Sam 21 Mar - 8:50

Bänrolf descendit de l'embarcation et se demanda ce qu'il allait faire. Il avait fui la petite commune où il avait tué 2 bandits, puis il était allé au port le plus proche prendre le premier bateau qui partirait, en l'occurence Marienburg. Il goûtait enfin à sa liberté, se promenant sur les quais, admirant le monde réel. Même si père Nurgle lui manquait déjà. L'esprit du garçon dont il avait pris le corps ne s'était toujours pas manifesté. Tant mieux. Mais alors qu'il pensait cela, son coeur lépreux fut touché par la peine du jeune écuyer. Devait-il le tuer? Ou bien attendre et voir sa réaction. Toujours est-il que l'esprit de l'humain s'était profondément enfoui dans sa tête.

Bänrolf marcha le long des boutiques du port, observant la société humaine. Ses souvenirs de quand il était humain étaient très flous, sa mort remontant à 273 ans. Les commerçants criaient le prix avantageux de leurs produits, les habitants curieux se massaient devant un contorsionniste ou devant l'execution d'un skaven en public, les mendiants mendiaient et les enfants aux bras de leurs mères chialaient. Bänrolf huma toute cette vie, ces sensations qu'il avait perdu depuis nombre d'années. Soudain, son corps se rétracta, prit de spasmes il vomit une mare de bile fumante devant ses pieds. Les passants près de lui le regardèrent bizarrement avant de reprendre leur chemin.

Ce corps n'est vraiment pas très résistant, il va falloir que je résiste aux mutations si je ne veux pas me faire pendre ou brûler.

Le possédé rajusta son capuchon et demanda à un garde où se trouvait l'auberge la plus proche, un endroit où on ne s'intéressera pas à lui et où il pourra penser à son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Sam 21 Mar - 16:04

"- Nous ferons évidemment route ensemble. Du mois, si Backe consent à revenir sur cette terre."

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Sam 21 Mar - 20:51

"Des mutants!"

Le cri résonna dans la rue alors qu'un docker visiblement terrifié ce frayait un chemin au travers de la foule, criant à tue tête ses imprécations.

"Des mutants ! Des hommes à tête de rat dans les entrepôts ! Ils ont tués..." Le pauvre homme ne finit jamais sa phrase puisqu'une patrouille de gardes décida de faire taire l'agitateur visiblement en plein délire, le sergent lui assénant un coup de la hampe de sa hallebarde en plein estomac tandis que ses hommes s'appliquaient à le rouer de coups. L'oubliant aussi vite qu'il s'était fait remarqué, la foule oublia l'importun.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skarsnik
Apôtre C'Tano-Chaotique au dos troué
avatar

Messages : 2215
Date d'inscription : 26/11/2008
Age : 25
Localisation : Là où il fait noir ...

Feuille de personnage
Nom: Grisstouf
Race/Faction: Gobelin de la Nuit
Détails: Manchot

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Dim 22 Mar - 0:01

Fouitch était coursé par les gardes depuis 20 bonnes minutes déjà, et il commençait à s'essouffler. Comment diable avait-ils pu le reconnaître sous ce merveilleux camouflage donné par le Seigneur Grisstouf lui-même ? Enfin, il avait du abandonner les branches qui consituaient la majeure partie du déguisement devant la Grande Porte de Marienburg, et avait traversé la ville jusqu'à ses docks. Grisstouf le ferais pendre pour une telle perte, il en était sûr, surtout s'il revenait sans la poudre noire. En théorie, d'après le merveilleux plan de son seigneur, il aurait du s'infiltrer aux docks et piller la cargaison d'un navire marchand qui revenait avec une cargaison d'origine naine. "L'intrépide", c'était le nom du vaisseau, et il commençait à le repérer. Mais le plan machiavélique de Grisstouf n'avait pas mentionné qu'il atteindrait le port la garde à ses trousses. Tout ça était sa faute, Fouitch avait toujours été un incapable.
Toujours en courant, longeant les innombrables quais, il aperçut la silhouette d'un homme en train de rendre à la nature son petit-déjeuner. "Quel esprit généreux ! Il peut certainement m'aider !" Mais Fouitch trébucha, puis s'écroula au sol parmis les poissons, une douleur dans le dos. Il resta ainsi pendant quelques minutes, et, se redressant, constata avec joie qu'il n'y avait plus de poursuivants. Je les ai semé, se disait-il avec fierté. Mais il sentit très vite un liquide froid et noirâtre descendre de son dos, et tombait en petit "ploc" sur le sol pavé.
Du sang. Son sang. Il devait retrouver cet homme : lui seul pourrait peut être le sauver...
Se plaçant devant lui, il n'eu le temps que de dire "aidez-moi.." avant de sombrer dans le coma. La balle dans le dos était certe bien logée entre les omoplates, mais la quantitié de sang qui se déversait de l'arrière de son crâne était bien plus inquiétante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Dim 22 Mar - 12:36

Les cris du prophète de malheur avaient exaucé le souhait d'Arduilanar. Backe était redescendu, et sa mouette s'était évanouie, sans même avoir eu le temps de lui faire ses adieux.
Il en était presque furieux.

Quand la patrouille s'était jetée sur le docker, Backe avait poliment applaudi, et hoché le menton d'un air appréciateur.

"Vous avez entendu ? Des hommes à tête de rats ? Qu'est-ce qu'il faut pas entendre... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Lun 23 Mar - 11:23

"En effet" acquiesça Albericus en hochant la tête, "Trouver des Skavens en plein Marienburg serait des plus improbable et pourtant tellement prévisible quand l'on observe la qualité de la Garde d'ici bas."
Poussant un soupir résigné, il regarda la patrouille emmener le fauteur de troubles.
"Quoiqu'il en soit, cela ne nous concerne en rien." Poursuivit il sur un ton qui laissait penser le contraire.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedivere
Chevalier sapeur et sang rapproche
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 16/02/2009
Localisation : A Marienburg pour l'instant...

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Lun 23 Mar - 15:29

Bedivere était épuisé par le chemin qu'il avait eu à accomplir. Il avait depuis longtemps mis pieds à terre et Laydok rechignait à parcourir les pavés de cette cité. Ces fortifications semblaient un peu faibles et la garde misérable, jamais un château n'aurait été si simple à investir dans son pays. Alors que le chevalier cherchait une auberge possèdant une écurie, un malheureux hurla que des Skavens avaient investi les entrepôts. Le pauvre fut roué de coups par les gardes mais cela ne le concernait pas et il ne voulait pas d'ennuis. Il avait déjà eu du mal à entrer dans la ville les gardes n'appréciaient pas les Bretonnians mais une bourse d'or avait suffit, heureusement que la garde était corrompue.

Le chevalier de Sinople n'avait pas menti, le mal rongeait ces terres. Bedivere remonta sur Laydok et lui caressa le flanc
"Encore un effort fidèle compagnon peut être notre première quête"
C'est alors qu'à travers le heaume de son armure il remarqua deux elfes dont un très pâle et un humain appuyés contre un mur. Une intuition étrange conseilla à Bedivere de ne pas s'approcher trop près d'eux. Pas de suite en tout cas, il avait des Skavens à occire et par le Roy il s'acquitterait de cette tâche.

Arrivé au coeur des docks, il constata que des Skavens sortaient des entrepôts. De nombreux humains étaient morts et aucun garde ne semblait être encore arrivé. Le chevalier serra fort son épée, raffermit sa prise sur la bride de Laydok et le lança au galop sur les méprisables créatures. Le Chevalier Bedivere du domaine de Monjoy rugit dans sa charge :
"Pour Monjoy! Pour le Roy"
Les premiers rangs d'hommes rats furent balayés par la charge et l'épée de Bedivere faisait tomber de nombreuses têtes. Pris de surprises par cette charge les Skavens reculaient mais le chevalier espérait que les Hommes-rats n'attaquaient pas en nombre, car sinon sans renforts il serait vite surpassé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les quais de Marienburg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sous les Egouts de Marienburg
» nains au marché de marienburg
» Peinture Marienburg
» Brocante des quais
» La menace Noire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: La Grande Aventure :: Mythes du passé :: Les Flammes de la Guerre-
Sauter vers: