Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les quais de Marienburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 25
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 24 Mar - 20:42

Bänrolf était en train de remonter les rues de Marienburg depuis les quais qu'il entendit déjà des bruits de combat. Le flot de passants effrayés coulait autour du possédé, personne ne le touchait. C'était sûrement à cause de son odeur. Ou bien du petit nuage de mouches au dessus de sa tête qui s'était formé sans qu'il s'en aperçoive. Ou alors c'était les deux. D'un mouvement lent de la main il rabaissa un peu plus son capuchon et avança au milieu de la foule.

Très vite il distingua un groupe d'individus là où il n'y avait plus personne. Ils étaient quatre. Des cadavres gisaient à leurs pieds. Un, deux, trois, quatre... Bänrolf secoua la tête, encore une de ses habitudes de portepeste. Il observa ensuite les maccabés, des homme-rats et quelques humains. Certaines de ces misérables créatures étaient chéries par Nurgle, mais aux yeux du démon elles ne méritaient pas cet égard. Retournant son attention sur la rue, le possédé inspira, il ne pourrait pas contourner le groupe en passant inaperçu mais il ne voulait pas non plus finir sur un bûcher. Plongé dans ses pensées, la voix d'un humain le fit presque sursauter, si on pouvait faire sursauter un portepeste.

"Gardes ! Ils ont tué mes amis, ils les ont tous tué. Un vampire ! Un vampire !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 24 Mar - 21:13

Backe avait été un peu déçu. Il ne savait pas trop à quoi s'attendre de la part du grand elfe. Mais s'il avait été à sa place, il aurait su conclure avec plus de panache. Comment, il n'en savait rien, mais il en était persuadé.

Alors que le cadavre exsangue, ou presque, tombait à terre, et que Morelion, comme il s'était présenté, franchissait l'enjambée qui le séparait du corps gisant d'Arduilanar, Backe se leva, et, un peu péniblement, marcha à leur rencontre.

L'elfe avait relevé l'elfe, et un troisième - ou quatrième ? clochard avait pris les jambes à son cou, hurlant à pleins poumons "Un vampire ! Un vampire !!", quand Backe arriva à la hauteur de ses deux compagnons. Arduilanar, apparemment déjà mal en point, pâlit encore un peu plus, et fronça les narines d'un dégoût non dissimulé :
"Quelle horreur."
Et son complice, qui lui servait de béquille, d'ajouter, le visage plissé par une expression de dégout :
"N'est-ce pas ? C'est atroce."

Backe ne sut que répondre, mais répondit quand même.
"Un vampire ? N'importe quoi. Des vampires, ici ? Qu'est-ce qu'il faut pas entendre. Et puis, c'est quoi, un vampire ?"

Alors qu'il se retournait, interrogateur, vers Morelion, il fut surpris de remarquer le regard éloquent qui l'englobait, lui, et l'océan. Il comprit aussitôt, et une étincelle alluma ses pupilles.
Ce à quoi le vampire répondit :
"Mais avec grand plaisir, ami répugnant !"

Il empoigna Backe fermement, banda les muscles et éclatant d'un rire enjoué, déploya toute sa force surnaturelle pour lancer Backe vers les cieux ; vers l'océan. Ce dernier n'hurla pas, mais écarquilla les yeux sur le paysage qui tournoyait, rapetissait, tournoyait encore, devint soudain bleu, s'éloigna encore, cessa de tourner. Et soudain, s'approcha à une vitesse effrayante.

Mais... Mais il est fou ! Il est fou, et moi, je vole ! Je vole !
"JE VOLE !"

Splash. L'oiseau - les pans du long manteau de cuir lui avait donné l'allure d'un grand oiseau noir, s'était abattu sur les flots dans un grand bruit et dans une grande gerbe blanche, à quelques cinquante pieds du quai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 24 Mar - 21:39

Obervant l'arc que décrivit Backe d'un oeil exercé par des siècles passés à projeter toute sortes de choses dans les airs, Albericus se permit un sourire, satisfait de sa performance. Il est vrai que la gerbe d'écume qui jaillit lorsque le projectile humain toucha l'océan, possédait une certaine élégance. Neanmoins, le Répurgateur semblait mettre un temps fou à remonter. Attendez une minute...savait il au moins nager ?

Un doute affreux commençait à l'assaillir lorsque soudain les cors d'alarme de la cité retentirent le faisant grincer des dents. Dans toute la ville les gardes se dirigaient vers les murailles au pas cadencé.

Encore une bonne nouvelle je présume

Reportant son attention sur l'océan, il nota avec soulagement que Backe en avait percé la surface, le visage certes un peu bleu mais lavé de toute souillure. Détournant le regard, le vampire reporta son attention sur l'entrepôt pillé.

"A votre avis noble ami, que pouvaient bien faire des Skavens en plein Marienburg ?" demanda t'il à l'elfe à ses cotés sans le regarder.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 24 Mar - 21:53

"-Comment le saurais-je ? J'ai entendu parler d'abominations mi-hommes mi bêtes qui souillaient les nobles forêts d'Avelorn, mais de ces créatures, je ne connaissais rien. Encore une agréable surprise du Vieux Monde... Mais il me sembait qu'elles cherchaient quelque chose. Et pas du fromage. "
L'elfe poussa un gémissement de douleur. L'étreinte du vampire lui était douloureuse, et ses côtes le faisaient souffrir.
"Tout doucement, je vous prie... Je... mes côtes, vous comprenez..."
Arduilanar sourit, mais une grimace tordait son visage.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 10:28

La première réaction d'Albericus fut de lacher Arduilanar, de peur d'avoir aggraver ses blessures. Néanmoins, voyant l'elfe surpris s'affaisser, il le rattrapa de justesse, essayant d'ignorer la grimace de douleur se peignant sur le visage du blessé.

"Mes excuses" lacha t'il d'un ton penaud en tenttant de modérer la pression exercée sur les côtes d'Arduilanar. "Que ferons nous une foi votre ami revenu jusqu'à nous ? " Demanda t'il en adossant l'elfe à un mur.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 14:28

"- Plusieurs choix s'offrent à nous. Rechercher ceux qui ont lancé les assassins à nos trousses. Je doute que des menidants décident d'attaquer deux elfes et deux humains au beau milieu d'un combat contre des hommes-rats. Mais peut-être devrions-nous commencer par enquêter sur ces mystérieuses créatures. Que sont-elles ? Que cherchent-elles ? Vous semblez les connaître, alors, je vous en prie, dites-moi tout ce que vous savez à leur sujet."

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 15:17

Un rictus de mépris se dessina sur le visage du vampire.
"J'ai souvent affronté pareilles créatures au cours de mes voyages... Les Skavens, expliqua t'il, ne sont pas affiliés à la répugnance des hommes-bêtes, et biens que leur affiliation au chaos soit incontestable à mes yeux, ils servent leurs propres buts que je n'ai pas pour havitude d'essayer de comprendre. Il est trés rare qu'ils s'aventurent de la sorte en territoire ennemi, du moins pas en étant si peu nombreux. Ils vivent sous la surface du monde, et bien des forteresses naines sont tombées par leur faute. On dit même que leur réseau de tunnels s'étends jusqu'en Ulthuan !"

"Quoiqu'il en soit, ces êtres sont toujours en train de comploter, leur éspèrence de vie tellement faible les rendant lâches et vils, et le danger qu'ils représentent n'est pas à négliger, d'autant plus que leurs agents sont partout, aussi bien hommes que mutants. Si tant de guerriers sont apparus en surface, je n'imagine pas combien d'entre eux se trouvent en ce moment même sous Marienburg, ni ce qu'ils comptent faire avec une telle armée ! Nous pourrions surement nous aventurer dans leurs tunnels pour y chercher des informations, mais j'ai peur que nous ne faisions que tomber sur d'avantage de ses vermines tel Kurnous fondant sur sa proie. J'ai peur hélas que vos blessures et la fatigue ne vous assaillent à un point dangereusement élevé noble ami. Je vous propose donc d'aller trouver un lieu où nous reposer, et puisse Isha apaiser vos souffrances."

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 18:13

" - Mais vous ? Je vous ai vu traverser ce mur... et vous semblez indemne, comme s'il ne s'était rien passé."
L'elfe observa attentivement son compagnon. Son armure portait de rares éraflures, mais sa peau blafarde était intacte.
"Le tavernier de l'Auberge du Marsouin me doit un service... C'est le moment ou jamais d'en profiter."

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 18:44

Exaltant. Grisant. Enivrant ? Oui, presque enivrant.

C'est presque euphorique que Backe émergea des eaux noires, à peu de choses près lavé de toute souillure. Son large manteau flottait aux alentours, déployé comme l'ombrelle d'une méduse.
La nuit venait juste de tomber, et si les jours de cette fin d'hiver commençaient à perdre de leur fraîcheur, les nuits restaient froides. A plus forte raison lorsqu'on était entouré d'eau glacée de tout part.
Les muscles engourdi, les articulations douloureuses, Backe franchit la quinzaine de mètres qui le séparaient du quai aussi vite qu'il le put, gêné par son manteau.

Les lèvres bleues, les vêtements aplatis, aspergeant d'eau les alentours au gré de violents tremblements, Backe remonta péniblement sur la terre ferme, avec un curieux sentiment de déjà-vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 18:59

- Vous êtes transi de froid, vous voulez de l'aide ? demanda un homme en lui tendant la main et dissimulant un poignard de l'autre entre ses haillons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 19:14

"Il semblerait que Morai-Heg se soit lassée de me poursuivre et m'ait enfin sourit, le mur ne c'est pas entièrement effondré sur moi, et il faut plus que quelques briques pour venir à bout d'un vampire. Ceux de ma...condition ont tendance à régenerer leurs plaies assez vite." Avoua Albericus, une pointe de gêne dans la voix. Détournant le regard, il changea rapidement de sujet.
"Et bien, il semblerait que notre ami ait finit de se laver. Rejoignons le et rendons nous dans cette auberge, j'éspère seulement que le patron aura la mémoire aussi courte que ses lits sont miteux. Comment s'appelle cet homme au fait ?" Demanda t'il en désignant le tas de vêtements mouillés étendu sur la berge.

Rejoignant lentement Backe à l'allure de l'elfe bléssé, Albericus remarqua l'homme sortit de nul part pour lui porter secours. Voilà qui était étrange. Il n'était pas coutume d'aider son prochain dans cette ville, aussi pressa t'il le pas pour rejoindre Backe, distançant quelque peu Arduilanar et ses côtes cassées.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 21:33

"- Vous êtes transi de froid, vous voulez de l'aide ? "
De quoi je me mêle ?

Sans prendre la peine de regarder l'autre, et sans voir le geste furtif et douteux qu'il commençait à esquisser, Backe retira son chapeau un instant, rien qu'un court instant, et rejeta en arrière sa longue crinière trempée.
L'assassin se trouva exactement sur la trajectoire de la longue éclaboussure, et il en eût plein les paupières.
Backe, attiré par la forme noire et familière qui avançait à sa rencontre, passa devant le clochard qui, aveuglé, pestait et s'essuyait les yeux, et auquel il lança, toujours sans un regard, un quignon de pain à la fois rassis et imbibé d'eau, qui rebondit sur son torse et s'aplatit au sol.
"Tenez, mon brave. Contentez votre faim."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mer 25 Mar - 22:16

Le clochard allait crier une réponse haineuse mais une patrouille arrivait en se demandant ce qu'un homme faisait dans l'eau glacée du port. Le clochard vit la cible s'approcher et il savait qu'il ne pourrait pas tuer qui que ce soit mais il eut une idée. Le clochard sourit, il avait juste le temps de... Il saisit son arme et d'un grand geste il s'ouvrit le torse dans une gerbe de sang et il lança le poignard aux pieds de Backe.

-... garde... il m'a... tué, murmura la clochard en rendant son dernier soupir.

Les deux soldats dégainèrent leur épées et s'élancèrent sur Backe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albericus
Vas Ektomy
avatar

Messages : 2527
Date d'inscription : 05/03/2009
Age : 27
Localisation : Marienburg

Feuille de personnage
Nom: Aro Minel/ Ifraelle Alenör
Race/Faction: Troupier de Choc Impérial/ Ex-Banshee
Détails: Détenteur du titre préstigieux entre tous de MTC.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Jeu 26 Mar - 1:28

Une ombre se détacha dans la nuit. Surgissant dans le dos des gardes, Albericus les atttrapa par le col et les projeta d'un même geste vers la mer, deux formes noires sur un fond obscur. Il y eut un silence suivit d'un gros "plouf" et d'un chapelet de jurons.

"Messieurs je sugère que nous ne nous éternisions pas. Bien qu'il est fort probable que ces hommes se noient sous le poid de leur armure, il est possible qu'ils aient l'intelligence de l'ôter, et je préfererais ne pas affronter toute la garnison de la ville qu'ils ne manqueront pas d'ameuter. Et si ces hommes sont capables de reconnaitre notre cher ami une foi seché et éclairé, mon père est un Nain !" Se moqua Albericus, ignorant les cris des hommes qui se débattaient quelques mètres plus loins. Son regard cramoisit dévia quelques instants sur le corps aux pieds de Backe, un sifflement dédaigneux lui échappant.
"*Il m'a tué*...L'improvisation laisse à désirer de nos jours."

Laissant les gardes à leur sort, le vampire, l'elfe et l'humain quittèrent la place pour se diriger vers l'auberge du marsouin, les cris résonnants encore longtemps derrière eux.

_________________
"TEA TIME !!!"

-Cri de guerre Druchii, visant à plonger les Haut-elfes dans la confusion alors que la moitié de leurs troupes s'en vont chercher des tasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 25
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Sam 28 Mar - 10:49

Les aventuriers étaient partis. L'humain en armure les avait quitté un peu plus tôt. L'autre humain avait été projeté en l'air et ses compagnons avaient été le repêcher dans la mer. Etrange.

Bänrolf tomba par terre.

Grnnn...

Son hôte utilisait sa force mentale pour le tuer mais Bänrolf savait que cela était impossible, à moins que l'hôte était un magicien particulièrement puissant, ce qui était le cas ici. Le démon repoussa l'esprit de l'humain et cleui-ci finit par se taire. Mais le démon était épuisé. Certains passants l'avaient aussi vu se convulser par terre.

Il devait aller à une taverne, on ne le regarderait pas. Après avoir demandé son chemin à un garde endormi, le possédé quitta les quais. Mais pourquoi le garde avait eu les yeux fixés sur sa joue? Intrigué, il passa la main sur son visage et reconnut la petite cloque facilement reconnaissable. Il n'allait plus pouvoir passer beaucoup de temps dans cette ville avec d'autres bubons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taldrain
Sa Soifferie
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 25
Localisation : A coté d'une bière.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Mar 31 Mar - 22:46

Le gros cuirassé nain arriva dans le port de Marienburg. Une passerelle descendit du navire et un ingénieur nain sortit du bateau, après avoir remercié les marins.
A peine eut-il mit le pied à terre que le cuirassé repartit, pour aller défendre Barak Varr d'une éventuelle attaque de peaux-vertes. Taldrain méprisa dans sa barbe les structures mal organisées et branlantes des maisons du quai.
Il posait pied en cette ville car elle était un pôle centrale de l'activité hors de l'Empire, un bon moyen pour se faire connaître et implanter une activité naine. Un bon endroit pour se remplir les poches. Même s'il espérait trouver d'autre nains parmi cette amas de planches de bois. Il sourit à l'idée qu'il pourrait se forger quelques amitiés.
Taldrain observa le manège des marins de Marienburg qui déchargeaient des caisses tout en en chargeant d'autres. Certains buvaient à l'écart, à l'ombre. Un homme mourait sous le porche d'une maison, demandant l'aumône avec une insistance indécenteaux malchanceux qui passaient à portée du creux de sa main tendue. Deux rats, l'un derrière l'autre, couraient après un morceau de pain que le clochard n'avait pas eu le temps d'attraper. Furieux, décidé à obtenir ce qui lui revenait, il ne l'entendit pas de cette oreille. Mais l'un des deux rats mordit sauvagement son doigt, et y resta accroché tandis qu'il secouait vigoureusement le membre blessé.
Taldrain partit d'un rire franc à la vue de cette scène, et se décida à commencer par trouver un bar, ou une auberge. Sa dernière bière remontait à plus de dix minutes. Il vérifia son équipement, réajusta son arquebuse, son sac, et se mit en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taldrain
Sa Soifferie
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 25
Localisation : A coté d'une bière.

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 3 Avr - 23:34

Notre nain s'enfonça donc dans Marienburg.
Le plus grand de tous les ports s'éveillait. La vie nocturne de Marienburg, qui ne dormait jamais, laissa brusquement la place aux activités diurnes, plus avouables, et sans doute plus honnêtes. Déjà, les premiers flâneurs flânaient. Le port, lui, suivait le même train nuit et jour, et ne sembla pas se formaliser du changement d'astre céleste.
Taldrain, en véritable nain, commença la nouvelle journée en cherchant une auberge. Les levées de soleil lui avaient toujours donné soif. A force de renseignements contradictoires, de détours hasardeux et d'injonctions discourtoises, il arriva finalement à destination.


EDIT modo : J'ose espérer que c'est mon très estimé patron Backe qui a viré mon précédant édite, sinon il va y avoir du résiné de tripes en croûte.
EDIT Fantasque : En voilà une tribune improbable.
Il l'a vu, il me l'a dit, il est d'accord. Alors, voilà. Si, je t'assure, je voulais te prévenir ! Alllez, je l'admets, cela m'a touché. C'est que je suis moi-même pécheur. Et que le double-post, mine de rien, ça permet de se convaincre qu'on lit vos messages. Une édition passerait plus inaperçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skarsnik
Apôtre C'Tano-Chaotique au dos troué
avatar

Messages : 2215
Date d'inscription : 26/11/2008
Age : 25
Localisation : Là où il fait noir ...

Feuille de personnage
Nom: Grisstouf
Race/Faction: Gobelin de la Nuit
Détails: Manchot

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Ven 3 Avr - 23:51

Pendant que le port s'éveillait, un tocsin résonna dans le lointain. Tout d'abord, aucun des ouvriers ne réagit, mais la cloche se faisant plus insistante, les dockers arrêtèrent dans leurs travaux, inquiets. Puis, la panique générale pris la foule des travailleurs, aussi vite qu'un feu sur un navire, lorsque qu'un miséreux s'en gouffra sur les quais en criant : "Les peaux-vertes attaquent ! Marienburg est assiégé !". Les rares individus encore sur les quais devenus désert purent approuver les dires du vieillards : une dizaine d'embarcation viraient droit sur eux.

Alors que rien ne semblait empêcher l'inéductable scène de massacre, des pavillons représentants le blason de Marienburg apparurent, et la Flotte Royale déboucha sur les quais, engageant les forces orks. Les orks étaient bien plus nombreux, mais leur stratégie consistait surtout à s'élancer vers le plus proche navire afin de l'aborder puis de tourner ses canons vers ses anciens alliés. Une technique efficace, cerrte, mais valable seulement si l'on dispose d'embarcations suffisament résistantes afin d'éprouver les tirs ennemis jusqu'à atteindre ses navires. Or ce n'était pas le cas. Tout se jouerait sur la précision des tirailleurs marienburgers.

Ce fut dans ce contexte de chaos que Serbièrébaf réussi à diriger son navire -quelque peu plus résistant que les autres, étant le "vaisseau amiral" de la flotte de la Waaagh! - vers les quais. Mettant pied à terre avec une force composée d'orks et de gobelins, et notamment de 2 UsK, son objectif était simple : percer dans la ville jusqu'aux entrepôts... et les faire sauter.


Dernière édition par FanatikGoblin le Sam 4 Avr - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Sam 4 Avr - 9:57

[C'est marienburger, pas marienburgeois.]

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skarsnik
Apôtre C'Tano-Chaotique au dos troué
avatar

Messages : 2215
Date d'inscription : 26/11/2008
Age : 25
Localisation : Là où il fait noir ...

Feuille de personnage
Nom: Grisstouf
Race/Faction: Gobelin de la Nuit
Détails: Manchot

MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   Sam 4 Avr - 12:56

[De lointains cousins des Chiseburgers ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les quais de Marienburg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les quais de Marienburg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sous les Egouts de Marienburg
» nains au marché de marienburg
» Peinture Marienburg
» Brocante des quais
» La menace Noire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: La Grande Aventure :: Mythes du passé :: Les Flammes de la Guerre-
Sauter vers: