Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Poèmes   Dim 19 Avr - 23:28

Voici quelques poèmes que j'ai écris ces mois derniers :


Regrets d'un hérétique.


Pour la guerre et le sang j'ai vécu.
Par milliers mes ennemis furent vaincus.
L'Empereur m'a sourit, fière de moi,
car toujours j'ai brandis ma foi.

Ce jour maudit il nous a oubliés.
Ce jour maudit il c'est détourné.
Ce jour maudit il nous a condamnés.

Vers la fin et la souffrance je suis allé,
espérant la mort et la gloire.
Mes sombres chemins ne sont que désespoirs,
Où j'erre sans but, pour l'éternité.

Caché dans l'Oeil de la Terreur.
J'ai longtemps attendu mon heure.
Lorsqu'elle est enfin arrivée,
je n'étais plus moi et j'ai pleuré.

A la recherche de mes amis je suis allé.
Ils ne m'appelèrent pas frères ni me reconnurent.
Pour eux, je ne suis qu'un être impure.
De tristesse et de rage mon coeur c'est brisé.

Envahi par le colère j'ai trahis, une fois de plus.
J'ai affronté mes frères, avais-je le choix ?
Tout ces morts inutiles sont ma croix.
Car à la rédemption, le droit je n'ai plus.


Dernière édition par Aleieus Gaevran le Sam 27 Juin - 2:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 19 Avr - 23:28

Les spectres du passé.

Avant j'incarnais la noblesse et la justice, on m'appelait Aleieus Gaevran, pour tous j'étais leur frères et l'on m'aimait. J'étais une légende, j'inspirais l'admiration de mes paires et la crainte chez mes ennemis. Maintenant je suis la mort et la démence. Je suscite la terreur chez mes amis et je n'ai de cesse que de détruire mes ennemis. On m'appelle Enrohk, le Boucher d'Omund, désormais on murmure : " traître et hérétique. " Ils me crachent tous dessus comme je l'ai fait avec mes serments de jadis.

Là où auparavant j'amenais la lumière de l'Empereur et sa vérité je n'apporte que les ténèbres du Chaos, suivit de ses milles mensonges. Tous m'acclamaient.
J'ai sauvé des centaines de vies par le passé. Aujourd'hui c'est des centaines de mondes que je brûle. Tous se tordent de douleur, noyés dans le sang des innocents.
Ils furent une multitude à m'accueillir et à vanter mes mérites, à scander mon nom lors de nos glorieuses batailles.
Maintenant tous me rejettent et me haïssent, ils hurlent de terreur à la mention de mon nom et prennent les armes.
En vérité il est une chose qui est demeurée inchangée, je fais toujours couler le sang pour Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 19 Avr - 23:28

Suicide

Je n'aspire qu'au repos de la mort.
Mais je redoute tout autant le froid et la solitude.

Du fond de mon royaume, je pleur sur mon sort
Des larmes coulent, le long de joues humides

J'attends l'aube mais pas celle des Hommes
Mes mains ruissellent de sang
Sourdant de mes plaies dans un rythme lent.
La vie me quitte, c'est bientôt le crépuscule.

Je ne pleur plus,
Je ne respire plus.
Je sais combien mon existence fut ridicule.
Sa tristesse n'eut d'égale que sa brièveté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 19 Avr - 23:29

Solitude


Plus que la mort, la solitude m'étreint le coeur.
Dans la sombre froideur des abysses je demeure seul.
Que n'ai-je un doux visage à contempler dans l'obscurité de la nuit.
Coeur mutilé, âme ravagée, en silence je souffre.

Où est la main tendue ?
Où sont les paroles, comme un onguent guérissent mes blessures ?
Où est mon amour ?
Aucun de ces trésors n'est pour moi.

Pour un autre la main est tendue.
Point à mon oreille ne sont chuchotés ces doux murmures.
Tel un oiseux, à peine posé, déjà perdu.
Sans même que je n'y aspire, il meure.

Il se consume en mon coeur, le réduisant en cendres.
D'où ne naîtra rien d'autre que ma muette douleur.
Désormais je la vois, l'ombre de la Mort.
Plus aucun soleil pour la dissiper.

C'est mon fardeau, condamné à la solitude
Car jamais la rose n'embrasse l'ortie
Je brûle d'un feu qui me dévore, me ronge
Comme un poison, le coeur et l'esprit.

Là où d'autres naissent pour vivre
Je suis né pour mourir et disparaître.
Dans mon esprit torturé, des pensés tourmentées
S'entrechoquent, m'affaiblissent un peu plus chaque jour.

Maudit soit celui qui se joue de moi.
Maudit soit celui qui prend plaisir à ma décrépitude.
Haïs soit celui qui n'a que sa pitié à offrir.
Oublié soit celui qui blesse par ignorance.

Je tuerais pour un sourire, un simple baiser.
Un mot de toi peux apaiser ma peine, comme il peut m'achever.

Heureux sois-tu pauvre fou,
Puisses-tu ne jamais connaître mon tourment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 19 Avr - 23:29

Souffrance, folie et mort.


Je ne sais combien de fois je l'ai appelée de mes voeux.
Car depuis toujours, dans mon esprit il pleut.
Des milliers de gouttes, teintées de rouge par mes blessures.
Il me faut cacher mes douleurs comme mon amour de la mort.

Dans les sombres recoins de mon âme je me dissimule,
comme une bête tapie qui n'attend que de ce réveiller.
Dans les désolations de mon esprit je me morfond,
à attendre une fin qui ne vient pas.

Languissant, j'ai voulu la chercher mais le courage me manque.
Plus que ma vie, j'exècre la brève douleur de la délivrance.
Mais je sais qu'un jour ce poison aura raison de moi.
Il est le désespoir et la désillusion, la solitude et la souffrance.

Un feu ardent qui me glace l'âme et le coeur.
Ses doigts avides s'empareront bientôt de ma raison.
Sans cesse je me sens vaciller entre ombre et lumière.
Je ne fais qu'espérer la quiétude de la folie qui me guette.

J'ai bâti cette prison de mes mains décharnées.
Les maudis m'ont apportés le mortiers et le fer.
Vénérant la mort, priant la folie, je suis perdu.
Ce cruel vide qui me torture, par la haine, je le comblerai.

Je me demande si un jour je pourrais toucher ce bonheur.
Un jardin à demi secret, que beaucoup connaissent.
Moi je n'y ai pas droit, privé de la simplicité.
Je me dessèche en l'attendant avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Poèmes   Dim 19 Avr - 23:30

La vie.


Pas répit dans cette piètre vie.
Des nuances flous qui coulent, ternes et vides,
Des couleurs délavées qui m'aveuglent.
Un éternel automne hivernal, froid et gris.

Boueuse et insipide, onde corrompue de ma vie,
Tristes sanglots des oubliés, larmoyant sur leurs propres deuil.
Aveugles et sourd, pervertis par les lamentations des dieux,
Errants sans but dans le noir brillamment éclairé de larmes.

Anges damnés, démons déchus, êtres vils et sournois,
Guettent et aiguisent les peines de mon cœur mortel.
Appels étouffés par la solitude d'une compagnie sans joie.
Espoir noirci dans les ténèbres de mon désespoir.

Accablant de par sa véracité, le conte de mon existence,
Pâle comme la neige, dur comme la pierre,
Muraille craquelé, faux semblant et mensonges,
Carapace meurtrie par le bélier des ignorants méprisants.

Rêves salis par des espérances insensées de ma folie.
Douleur qui telle un torrent emporte les sentiments et se perdent dans les flots,
Ce ne sont que des chimères, résultats néfaste de mes espoirs défunts.
Rien de plus qu'une larme de sang dans les profondes abysses.

Infortuné échec regrettable des expériences avortées d'une vie ratée,
Voué à périr, las de la déconvenue du destin.
L'impartiale Faucheuse, tranchera le fil de ma vie comme le blé.
Attendre est la seul fin, sans soleil pour dissiper les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: Poèmes   Lun 20 Avr - 21:22

Pourquoi tu ne fais pas "Les Fleurs" ? Pour changer ?

C'est morbide. Volontairement, je sais, mais trop, c'est... beaucoup.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleieus Gaevran
Saigneur Berzerk Renegade Heart
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 27
Localisation : Oeil de la Terreur

Feuille de personnage
Nom: Enrohk
Race/Faction: World Eater
Détails: Détruire la galaxie pour Khorne.

MessageSujet: Re: Poèmes   Jeu 23 Avr - 20:51

Toute ma vie ne fut bâtie que sur un mensonge.
Qu'il soit mien ou du fait des autres.
Vils hypocrites ou mélodramaturges ont causés ma perte.
Révélées sont leur vraies natures dont on ne se défait.

Les masques sont tombés pour montrer la vérité à un aveugle.
Mon dernier havre de paix gît en cendre, qu'un vent aride disperse à son gré.
Il est comme le destin insaisissable et impartial ne désignant que la voie.
Mais je suis perdu dans une mer de sentiments qui ne m'atteignent pas

Présence des bannis, parole de menteurs, folies des sages,
Dans nos certitudes voilées et trompeuses, nous dormons
Souffle légers des battements d'ailes, d'un oiseau de proie
Charognard déguisé cherche de ses griffes, qui lacérer,

Dans les coeurs enténébrés il plane, hurlant son désarrois
de ne point me trouver en ces lieux que j'exècre mais qui m'abrite.
Opportuniste sans âme je ne reste jamais en place.
De peur que les ailes, sur moi fondent, le bec acérer
me dévore le coeur et l'âme dont je suis dépourvu.

Errant dans les racines de la haine je me terre,
attendant mon heure qui jamais ne viendra,
Piètre récompense qu'est cette vaine espérance de mes rêves maudis.
Si je ne vis pour les accomplir, que je meure pour les provoquer.

Las de cette parodie d'existence au quelle ce voue le néant
Abîme de solitude et de silence, gouffre de la folie, absence de raison.
En vérité pas un baume ne peut empêcher les loups solitaires de trépasser.
Un ultime hurlement lancé à la Lune pour lui signifier notre soif de vide.

Cri éternel d'une bête esseulée qui ne pourra ni ne veut goûter au festin
des lâches aussi aveugles qu'un nouveau-né, tièdes mets pourrissants,
lamentable échec d'une entité décatie qui ne sait comment vivre.
Regrettable perte d'une quantité négligeable, colère des ignorants.

Pas un ne sait qui le loup mord, ni pourquoi, devant la Lune il pleure.
Astre d'une froide bienveillance, veillant sur les os blanchis du loup.
Sépulcre au ciel offert, précieuse offrande à la Lune dédiée.
Car jamais elle n'empêche les loups solitaires de trépasser sous sa douce lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les poèmes pourris
» Mes poèmes d'amour
» Les poèmes qu'ils sont beaux
» [Catégorie - Poesie] "Poésies d'Olivier O."
» Poème à ma mie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: Grande Bibliothèque d'Altdorf :: Autres Fic-
Sauter vers: