Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Auberge: Au divin blasphéme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
supsend
Bleusaille d'Auvergne
avatar

Messages : 795
Date d'inscription : 19/02/2009
Age : 22
Localisation : et vous donc?

Feuille de personnage
Nom: Malag Ramolg
Race/Faction: Nain
Détails: Avec un groupe d'aventuriers

MessageSujet: Auberge: Au divin blasphéme.   Mer 22 Juil - 16:18

Un nain traversait une vallée en fleurs, aux commandes d'un véhicule ressemblant a un char mais possédant en plus un rouleau hérissé de pointes a l'avant.
Il traversait la vallée en roulant sur des elfes endormis allongés et insouciants de leur destin, tout en riant d'un rire gras et mauvais.
Soudain, un nain géant apparut devant lui.
Le premier nain tenta de ralentir, mais il écrasa le deuxième qui disparut dans un écran de fumée.
La machine se volatilisa et le premier nain tomba dans un trou.
Il atterrit dans une caverne ou coulait des trainées de lave.
Soudain, une créature géante apparut devant lui. Un genre de créature inimaginable qui change de forme dés que l'on commence a s'habituer a la précédente.
Elle prit le nain par la hanche et l'envoya contre le mur de la caverne. Il glissa ensuite sur le mur en direction de la lave.
83.6% de sa vie défila devant ses yeux... Les ombres commencèrent a l'entourer... Sa fin était inéluctable...



Trois mouches volaient dans la chambre. La lumière matinale passait par la fenêtre entrouverte.
Mulorg était par terre, tombé de son lit à cause de l'agitation provoquée par son rêve.
Son équipement et ses affaires trainaient par terre.
Ses souvenirs étaient vagues, flous... Il ne se rappelait pas de beaucoup de choses, juste d'être rentré dans l'auberge la plus proche et d'avoir demandé une chambre pour la nuit.
Après s'être habillé et équipé comme il se doit, il descendit pour aller prendre un petit déjeuner.
Une fois arrivé dans la salle à manger, il n'en cru pas ses yeux: la pièce était remplie de nains. Même le barman était un nain, ce qui devait expliquer la raison pour laquelle il fut accepté sans trop de problèmes.
Il réclama une bière, puis demanda pourquoi il y avait tant de nains.
Le barman lui expliqua que le propriétaire était un nain et que les seuls humains acceptés étaient ceux qui partageaient la mentalité d'un de ces habitants des montages, par exemple, le saltimbanque au milieu de la salle était un humain accepté pour la qualité de ses blagues sur les elfes.
Mulorg allait prendre quelques chopes de bière et une miche de pain pour pouvoir tenir.
Le soleil s'était a peine levé. Le nain allait attendre avant de sortir car les hommes rats, comme ceux rencontrés la veille, semblaient nocturnes et il valait mieux attendre un plus grand soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supsend
Bleusaille d'Auvergne
avatar

Messages : 795
Date d'inscription : 19/02/2009
Age : 22
Localisation : et vous donc?

Feuille de personnage
Nom: Malag Ramolg
Race/Faction: Nain
Détails: Avec un groupe d'aventuriers

MessageSujet: Re: Auberge: Au divin blasphéme.   Lun 3 Aoû - 13:18

l'auberge lui paraissait tellement sympathique que mulorg était resté deux jours de plus. (la vrai raison était que son père avait travaillé avec le père du patron de l'auberge et donc ce dernier l'avait laissé une nuit gratuitement. On ne refuse rien de gratuit.) de toute façon il y avait de la place.
il était tard dans la matinée. mulorg ne se lassait pas des blagues du ménestrel mais il était temps de partir. un nain se disputait avec le tavernier au sujet d'une entaille dans la porte de la taverne provoquée par une hache de jet visant un elfe qui s'était perdu et avait poussé la mauvaise porte.
après avoir fait un salut a la salle, il sortit tout en remarquant l'entaille assez profonde. peu de nains étaient capables de faire une telle entaille a cinq mètres. mais quand il y avait un elfe rien n'était impossible.

mulorg avait prévu d'aller explorer des grottes accompagné d'un groupe d'aventuriers.
Il se demandait ou chercher... il ne prendrait surement pas d'elfes.
Alors qu'il marchait dans la rue en rêvassant, un humain qui courait le percuta.
Mulorg eut le temps d'apercevoir le visage de l'individu. Il était encapuchonné et avait le teint pale.
Mulorg avait a peine le temps de faire une remarque peu courtoise sur sa direction manifestée par un «tu peux pas regarder ou tu marche?» qu'il se rappela qu'il avait déjà vu cette tête. C'était le vampire de la taverne.
Il se mit a le suivre discrètement jusqu'à une maison abandonnée qu'il ouvrit. Mulorg attendit une minute puis rentra. Il n'y avait personne dans la maison, mais un étrange passage descendait dans des cavernes. Il décida de d'abord fouiller la maison. Il y trouva deux dagues rouillées et une hache en bois qu'il revendrais un bon prix.
Il descendit et, après une cinquantaine de mètres sinueux, il tomba face a une porte en métal verrouillée.
Il n'y avait aucun moyen de l'ouvrir et encore moins de la crocheter.
Tant pis. Mulorg fit demi tour et retourna chercher un groupe de guerriers voulant détruire du mort vivant.. Il ne savait toujours pas ou les trouver mais il valait mieux y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Auberge: Au divin blasphéme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Promontoire Divin, haut-lieu de la pratique RP
» [Horde] La Tanière des Loups -Auberge fermé-
» Auberge Isolée
» AU SANGLIER CHAUD -Petite auberge
» La cabale du Divin marquis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: La Grande Aventure :: Mythes du passé :: Les Flammes de la Guerre-
Sauter vers: