Les Flammes de la Guerre

C'est une époque sombre et sanglante, une époque de démons et de sorcellerie, une époque de batailles et de mort. C'est la Fin des Temps.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Plus Grande des Nations racontée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: La Plus Grande des Nations racontée   Jeu 14 Jan - 23:46

Je suis faible, alors j'ai succombé. Histoire de passer un peu le temps en cette fin de semaine de pré-bac blanc et de me refaire la main pour le prochain opus, Napoléon.
J'ai donc recommencé une campagne en très difficile/difficile avec, bien évidemment et comme le suggère le titre, la France (si t'es chauvin tape dans tes mains).
Mais cette fois, je vais garder le bon vieux Louis pour quelques temps, juste pour voir.


1700 – Une mission diplomatique est envoyée à Cologne avec l'ordre formel de n'en revenir qu'une fois un traité commercial entré vigueur. Les conditions exigées par le gouvernement de Westphalie sont jugées satisfaisantes et les pourparlers s'achèvent sur la signature du dît traité ainsi que d'une alliance militaire. L'expérience porte ses fruits de la même façon chez le voisin allemand et la France se fait l'alliée et le partenaire commercial du Württemberg. Des traités commerciaux sont également signés avec les Treize Colonies, Venise et l'Empire Marathe.

En prévision des prétentions hollandaises affichées sur la Guyane Française, une première levée de troupes indigènes est ordonnée par la gouverneur. Plus au Nord, la ville de Québec est militarisée en vue de la mise en service de régiments de ligne, afin de tenir tête à la menace amérindienne qui chaque jour se fait plus pressante. Les trois armées du Nord de la France sont rassemblées en une seule et grande force sous le commandement de Camille d'Hostun. Les murs de Paris se couvrent d'affichettes appelant hommes, femmes, enfants et vieillards valides à s'enrôler dans la glorieuse armée du Roi-Soleil afin de marcher sur Amsterdam. Pendant tout l'Hiver, ils sont rudement entraînés au combat en territoire hollandais. La formation est complétée par des rudiments linguistiques.

L'industrialisation du pays est lancée et s'accompagne de profonds remaniements ministériels. Les préparatifs d'une expédition religieuse au Maghreb débutent tandis que l'école religieuse de Dijon est rasée sur ordre du Roi.

Avec l'aube de l'hiver arrive à Versailles une bienheureuse nouvelle. Les Provinces Unies ont déclaré la guerre à la France et, en l'odieuse qualité d'agresseur, ne reçoivent pas le soutien de leurs alliés. De son côté, la France se voit assurer le concours des armées d'Esapgne et de Louisiane. Parallèlement, les Inuits ont la fantaisie de faire parvenir au gouverneur des Amériques leur propre déclaration de guerre.

Les préparatifs de l'invasion des Pays-Bas vont bon train et la levée de troupes s'accélère, portée par l'enthousiasme patriotique. Le terme de "hollandais" a été institué injure nationale et l'on prévoit le renfort de près d'un millier d'homme à l'armée du général d'Hostun au début de l'été suivant.


1701 – La désormais Très Grande Armée de Monsieur d'Hostun, à l'effectif récemment doublé entame sa marche vers les Pays-Bas, passe la frontière française et établit son campement dans les Flandres espagnoles. La route vers Amsterdam est ouverte.

L'expédition religieuse débarque au Nord d'Alger, escortée par une petite force menée par le plus grand général français de l'époque, le fameux, le terrible, le redouté Claude de Villars.

Une marine méditerranéenne conséquente est constituée par le renfort des vaisseaux venus du large des Côtes d'Armor sous le commandement de l'Amiral Rousselet.

Le recrutement d'une force de milice guyanaise est lancé. Une unité de miliciens coloniaux marchant sous le drapeau des Provinces-Unies viole la frontière entre les deux Guyanes, pillant et saccageant les précieuses plantations d'épices. Elle est interceptée par une petite troupe d'archers indigènes sur la route vers le complexe portuaire. C'est là la toute première bataille de la guerre et la France ne doit sa défaite qu'à la couardise naturelle des mercenaires indigènes qui, malgré la déroute, ont infligé plus de pertes à l'assaillant hollandais qu'ils n'en ont subies.

Malgré la surveillance de leurs gardes du corps, les missionnaires chrétiens sont retrouvés égorgés et émasculés. La colère du général de Villars est terrible, sa vengeance immédiate. Au son des trompettes, l'armée d'invasion se lance à l'assaut d'Alger. La bataille est sanglante, les corps à corps violents, la victoire héroïque.


1702 – Au matin du 1er Avril, le glorieux battement des tambours de la Très Grande Armée pétrifie toute la population amstellodamoise. Femmes et enfants se terrent dans les caves tandis que tout homme en âge de porter les armes est sommé par la cruelle République de monter aux murailles afin d'y mourir de la main d'un français.
Camille d'Hostun, en réponse au refus catégorique exprimé suite à sa demande des clefs de la ville lance ses forces à l'assaut. La bataille s'ouvre dans le fracas du feu des canons. La prodigieuse coordination des officiers d'artillerie abat les murs d'Amsterdam avec une précision telle que la moitié de l'effectif ennemi se retrouve prisonnier d'une portion de la muraille, réduit à encourager de leurs vivats les ardeurs de leurs camarades. L'encerclement peut alors commencer. Quelques heures plus tard à peine, après de rudes combats contre une résistance acharnée, le drapeau français flotte enfin sur le plus haut point de la ville.

L'Hiver voit arriver sur le bureau du Gouverneur des Amériques les déclarations de guerre iroquoise et huronne. Une rébellion algérienne est matée, mais les révoltés se dispersent dans le désert.


1703 – L'armement de régiment de lignes se poursuit à Québec. La rébellion algérienne est finalement rattrapée dans le nord du Sahara et complètement anéantie. Des renforts d'infanterie débarquent au nord d'Alger.

La nouvelle de la révolte se répand comme une traînée de poudre à travers les Pays-Bas. Camille D'Hostun entend bien garder la main sur le pays et n'a d'autre choix que d'ordonner l'assaut. L'écrasante supériorité numérique française permet à l'armée d'encercler totalement les insurgés et la bataille se transforme bien vite en peloton d'exécution. Il n'y a pas de survivants.

A la faveur de l'hiver nord-américain, Philippe de Vaudreuil entre avec ses hommes en territoire iroquois sans attendre les renforts en route. La Confédération Iroquoise réagit à la provocation en lançant l'assaut depuis Cayuga. Le chef amérindien commet l'erreur de sous-estimer l'effectif français et n'engage pas la totalité de ses forces. Il en répondra devant Dieu après qu'un boulet de canon lui ait arraché la poitrine et ne verra pas la déroute de ses guerriers. Mais l'armée française a perdu des hommes et le général de Vaudreuil préfère attendre l'arrivée des renforts avant de se lancer à l'assaut de la ville. La nouvelle de la prise de Terre Neuve par les Inuits vient ternir cette série de victoires.

1704 – La Haute Louisiane passe sous le joug des Iroquois. Une seconde rébellion hollandaise est matée, mais l'agitation populaire gronde toujours.

Je m'y suis mis aujourd'hui. C'est bien sympathique de botter les fesses des ministres jusqu'à avoir un gouvernement compétent, mais ce drapeau ne me plaît pas tellement. Et puis, il m'a semblé que la république avait des avantages financiers... En tout cas, je suis sûr que ça vaut mieux pour calmer les agités chroniques des classes populaires. Et puis, ça donne comme un idéal... Je vais attendre le décès de l'Ancêtre numéro quatorze.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 17:26

Miséreux ! La monarchie était grandiose, le drapeau tout simplement magnifique (au moins il va avec les uniformes na!). La république c'est pour les voyous et les fripouilles



"telle que la moitié de l'effectif ennemi se retrouve prisonnier d'une portion de la muraille, réduit à encourager de leurs vivats les ardeurs de leurs camarades"

Jerry.


Sont cons ces hurons ils devraient être les alliés de la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 18:09

Grandiose ? Je manque d'être en banqueroute à chaque tour qui passe. Et une armée révolutionnaire me ferait du bien pour soulager un peu la Savoie de ses frais d'entretien militaire.

Problème, avec les impôts au maximum, mon bas-peuple est encore trop heureux pour prendre les armes.
C'est jamais quand ça vous arrange, ce genre de choses.

"Jerry."


J'ai récidivé. Il y a là-haut quelques six régiments, dont cinq de ligne. C'est vraiment une idée géniale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 19:12

Snif, les pauvres Westphaliens condamnés à crever de faim sous les quolibets.



Moi je mets impôts du peuple au minimum, noblesse au 2ème plus bas comme ça tout le monde m'adore et il y a croissance économique et démographique, du bon à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 19:24

C'est quand même sympathiquement fichu, ces murailles, quand on y pense.

Je viens de faire une découverte absolument sidérante : une petite armée savoyarde au sud de Paris. Voilà ce qui rendait les parisiens si heureux.

Je rédigerai la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 20:08

"Miséreux ! La monarchie était grandiose, le drapeau tout simplement magnifique (au moins il va avec les uniformes na!). La république c'est pour les voyous et les fripouilles"
La Révolution, que d'aucuns jugent si grandiose, n'a jamais été que le passage d'un mauvais règne à quelque chose de pire.
Autant je pense que la démocratie est indispensable, autant je me sens peu attaché à la République et à ses "valeurs".

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 20:12

Quand je vois le PS aujourd'hui j'ai bien envie d'un bonaparte III.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 20:13

Quelque chose de pire ? Malheureux ! Et le 1er Empire, alors ?

Qu'est-ce que tu entends précisément par "République" ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 20:17

J'entends Ripouxblique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 20:33

"Quand je vois le PS aujourd'hui j'ai bien envie d'un bonaparte III."
Justement, dans l'état où il est, il ne risque pas d'accéder au pouvoir et c'est tant mieux.

"Qu'est-ce que tu entends précisément par "République" ?"
La République française définie par la Révolution, que beaucoup considèrent comme sacro-sainte.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melcor.
Gardien de l'Arbre Blanc
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 20/08/2008
Localisation : Quelque part dans l'univers.

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 20:57

Je définis ça comme Sacro-merde.

Vive l'Empereur!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papa Schultz
Plus grand que l'Empereur
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 25
Localisation : Dans un joyeux foutoir

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 21:19

Citation :
La nouvelle de la prise de Terre Neuve par les Inuits vient ternir cette série de victoires.

Rassure moi: quand tu dis "Inuits" tu ne parle tout de même pas de ce paisible peuple nomade armé de harpon? (à moins que je ne confonde avec les Eskimos? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 21:24

Ce sont les deux mêmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 21:50

C'est facile de prendre une cité à des civiles quand on a des grosses haches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Njarll
Le Loup de Fenris
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 22:12

Il met arriver la même chose qu'a Backe lors de ma campagne française, les Inuits qui t'attaquent sont une totale surprise.

La ville s'est rebellée peut après et je l'ai repris avec quatre régiments d'infanterie de ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momo-le-répurgateur
Allumeur de chaumières en chocolat


Messages : 326
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 22:32

Démocratie? Vous avez pas entendu parler de Roberspierre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arduilanar
L'Effrayant
avatar

Messages : 8176
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : En exil dans le Vieux Monde

Feuille de personnage
Nom: Arduilanar
Race/Faction: Asur
Détails: Seigneur de Caledor

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Ven 15 Jan - 22:42

La Ière République n'était pas démocratique. Ensuite, ça s'est arrangé.

_________________
Amarthan Locëcundion, Fils du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Sam 16 Jan - 0:54

1704 – Le Maroc déclare la guerre à la France du Roi-Soleil, bientôt suivi par le petit et bien misérable royaume de Savoie.

Bravant la rigueur de l'hiver, De Vaudreuil entre dans Cayuga par la force des baïonnettes à tenon nouvellement conçues par les plus grands esprits de France et de Navarre.


1705 – Une armée savoyarde passe la frontière française et établit son campement quelques lieues à l'ouest de Dijon. La Westphalie rompt le traité commercial et foule aux pieds l'alliance militaire qu'elle avait pourtant réclamée. La guerre est déclarée dans les jours qui suivent.

L'Amiral Rousselet mène ses navires à la victoire face aux restes de la marine savoyarde.

Un escadron de lanciers iroquois est rattrapé à quelques dizaines de lieues de Montréal par une unité de hallebardiers détachés du gros des forces françaises d'Amérique du Nord. Malgré la centaine de lieues parcourues depuis Cayuga à la poursuite de chevaux légers, ces hommes, dont l'endurance et le tour de cuisse seront loués dans tous les milieux mondains, tiennent héroïquement la ligne face à la charge des lanciers. Les cadavres des amérindiens sont laissés aux corbeaux. Paramaribo tombe, arrachée aux Arawaks. Toutes les Guyanes sont françaises.

La situation aux frontières orientales devient intenable. Le général d'Hostun n'a d'autre choix que de se lancer à l'assaut des murs de Cologne, où, d'après de nombreuses sources de confiance, sont engagés les préparatifs d'une campagne d'invasion de l'Alsace et de la Lorraine. Il est contraint de laisser le champ libre aux séparatistes hollandais.

La bataille de Cologne, qui scellera le sort de la Westphalie est l'une des plus meurtrières de l'époque. Elle opposera les 33 000 soldats de l'armée régulière du pays aux 23 000 hommes de la Très Grande Armée du général d'Hostun.

Aux premières heures de l'après-midi du 16 janvier, les canons français s'arrêtent à portée des fortifications allemandes. Appliquant avec une rigueur et un talent inchangés les toutes récentes doctrines de siège, les officiers d'artillerie renouvellent l'exploit et emprisonnent quelques dix milles westphaliens sur une brèche de mur. Les hommes du général d'Hostun peuvent entreprendre l'encerclement de la ville. Alors que l'étau se referme sur les 12 000 westphaliens qui tiennent encore les murs après l'âpre bombardement, un cor sinistre résonne à travers la plaine. Les premiers renforts ennemis, les 11 000 soldats lancés quelques jours plus tôt à l'assaut de Strasbourg, pointent à l'horizon sud. Harassés, mal préparés au combat et sans ordre de bataille solide, ils sont repoussés vague après vague par les cinq mille fantassins français apprêtés à prendre d'assaut le mur sud de la ville. Camille d'Hostun y trouvera une fin digne de sa renommée

Une fois les environs sécurisés, après quelques sorties violemment contenues, les premiers grappins sont jetés sur les murailles. Le combat est rude, le contrôle de la moindre portion de mur se paye par le sang et se gagne à la baïonnette. Mais dès l'ouverture des portes, la victoire est acquise. L'armée française investit la ville et anéantit les dernières poches de résistance. Au soir du 16 janvier, le drapeau français flotte sur Cologne. La prise de la Westphalie ouvre à la France de nouvelles perspectives commerciales. De nombreux traités sont signés à travers le monde, aussi bien en Perse qu'à Venise.

Phillipe de Vaudreuil, en route vers Niagara, intercepte une troupe iroquoise venue renforcer les défenses de la ville. Bien qu'encerclés par les renforts venus de la cité, les français remportent la victoire.

La marine ouest-atlantique, sous les ordres de l'amiral d'Estrées et avec à son bord l'armée qui avait conquis le Surinam est coulée par les pirates.

Le 8 mai, une terrible clameur emplit les rues de la capitale. Malheur ! Paris est attaquée ! La ville-lumière, la plus grande et la plus belle cité du monde, agressée par les barbares italiens ! Mais, Ô miracle, la résistance acharnée des courageux parisiens a raison de l'armée ennemie.
Spoiler:
 
Louis XIV entre à Paris pour l'occasion, et, s'adressant au peuple victorieux, prononce ces mots restés légendaires : "Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !". L'année se termine sur la déclaration de guerre prussienne. On commence à avoir le tour de main.


1706 – A la consternation générale, une expédition marocaine débarque en Guyane française et prend Cayenne, sans défenses.

Bigler, successeur de Camille d'Hostun, doit quitter Cologne pour rattraper les restes de l'armée savoyarde. Il ne lui faut pas plus que quelques semaines pour que plus un seul pied savoyard ne blesse le sol français.

Philippe de Vaudreuil écrase la population civile de Niagara et prend le contrôle de la ville. Les iroquois entament un exode vers le Sud.

A la fin de l'été, le Maroc est annexé par l'allié espagnol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Lun 8 Fév - 23:19

Voyez-vous cela.

L'Empire Marathe me déclare la guerre et six mois après, paf ! Une grosse horde de barbares à la peau mate qui saccagent la Nouvelle France.

Je ne pensais pas que c'était possible. Mon Philippe au milliard d'étoiles va s'en charger, mais, tout de même, cela m'intrigue. D'autant plus qu'ils sont passés à côté de Québec sans y toucher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Mar 9 Fév - 17:26

Oui, de ce que j'ai compris, les Marathes deviennent l'IA la plus dangereuse si on les laisse conquérir l'Inde. Ils capturent en général le Portugal et la GB...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Mar 9 Fév - 18:40

La Grande-Bretagne, par de savantes manoeuvres géopoliticiennes, est passée sous tutelle française depuis quelques années déjà.

Les marathes règnent sur toute l'Inde, seul le Mysore est encore souverain. Enfin, je crois.

Toute la planète me déteste. Même les USA et Venise, liés pourtant à moi par camaraderie républicaine m'ont tout à fait spontanément déclaré la guerre, foulant aux pieds des traités commerciaux fort lucratifs.

C'est stupide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Txelq
Oeuf embrouillé
avatar

Messages : 2360
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 24
Localisation : Sors de son cocon

Feuille de personnage
Nom: Octavio Vinhbrumlander
Race/Faction: Homo sapiens / Imperium
Détails: scientifique - expert en mammifères de toute sorte

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Mar 9 Fév - 20:02

J'ai l'impression d'être le seul à ne pas vouloir conquérir le monde

Ou plutôt si, mais en TD ça prend des tours et des tours et des tours, où on doit privilégier diplomatie et économie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantasque
Doktor
avatar

Messages : 8411
Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 24
Localisation : Qu'est-ce que j'suis censé en savoir ?

MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   Mar 9 Fév - 20:30

Je suis en très difficile. Je n'ai pas déclaré une seule guerre depuis le début de ma campagne. Il m'en arrive de partout tout le temps, comme ça, *clac*.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roleplay.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Plus Grande des Nations racontée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Plus Grande des Nations racontée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Republique
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Grande bannière
» création d'une grande bannière saurus
» Se débarrasser d'une grande quantité de cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes de la Guerre :: Adeptus Videoludorum :: Administratum Strategio Ludorum :: Total War-
Sauter vers: